Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Pour Mattia Binotto, Sainz a rencontré le même problème que Leclerc à Baku
WK2022
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Latifi évoque "sa pire saison en F1"
Horner répond à la folle rumeur de son passage chez Ferrari
Vettel révèle avoir des plans "ennuyeux" pour sa retraite
Alonso : Le potentiel et le talent chez Aston Martin sont exceptionnels
Wolff a vu sa peur devenir réalité en 2022 : "Nous avons commis une grave erreur"
Häkkinen : Verstappen ne dominera plus en 2023, il y aura des surprises !
Un milliardaire de Hong Kong veut rejoindre la F1 avec une nouvelle équipe : "Je comprends la réticence"
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Patrick Tambay, ancien pilote de F1, est décédé à l'âge de 73 ans
Pour Mattia Binotto, Sainz a rencontré le même problème que Leclerc à Baku

Pour Mattia Binotto, Sainz a rencontré le même problème que Leclerc à Baku

Actualités F1

Pour Mattia Binotto, Sainz a rencontré le même problème que Leclerc à Baku

Pour Mattia Binotto, Sainz a rencontré le même problème que Leclerc à Baku

Mattia Binotto, le directeur de l'équipe Ferrari, estime qu'il est "très probable" que la panne spectaculaire du moteur de Carlos Sainz au Grand Prix d'Autriche soit une répétition du problème subi par Charles Leclerc en Azerbaïdjan.

Sainz était sur le point de dépasser Max Verstappen pour la deuxième place, permettant ainsi à Ferrari de réaliser un doublé sur le Red Bull Ring. Malheureusement pour lui, son moteur a explosé à deux reprises et s'est enflammé alors qu'il se rapprochait du Néerlandais.

VIDÉO : Carlos Sainz et l'incendie de sa Ferrari, vu de l'intérieurLire plus

Son coéquipier, Charles Leclerc, était en tête du Grand Prix d’Azerbaïdjan le mois dernier avant que son moteur ne parte en fumée, ce qui a conduit Mattia Binotto à admettre que les défaillances pourraient avoir la même origine.

"Nous n'avons eu que deux pannes de moteur jusqu'à présent, les autres étaient des pannes d’unités de puissance, mais en termes de moteurs à combustion interne, seulement deux", a expliqué le directeur de la firme italienne.

"Évidemment, nous devons examiner ce qui s'est passé ici. Est-ce que c'est la même chose que ce que nous avons déjà eu avec Charles à Bakou ? Très probablement."

"C'est une préoccupation, mais les gens qui travaillent à Maranello travaillent très dur pour essayer de les réparer."

"Si vous regardez ce qui est arrivé à Carlos, ça n'a pas encore été résolu."

"Mais nous aurons de nouveaux éléments et je sais à quel point ils travaillent dur, à quel point ils sont bons et je peux compter sur eux pour que le problème soit réglé le plus rapidement possible."

Binotto n'a pas voulu regarder la fin de la course

Après la défaillance de Sainz, Leclerc s'est ensuite rapidement plaint d'un problème d'accélérateur sur sa F1-75.

Ce qui semblait être une route confortable vers la victoire s'est transformé en une lutte pour la survie lorsque Verstappen a réduit l'écart avec le Monégasque.

Un retour en endurance difficile pour Peugeot, victoire pour AlpineLire plus

Mais tandis que Charles Leclerc s'accrochait pour remporter sa première victoire depuis la troisième manche de la saison, son directeur d'écurie a préféré détourner le regard.

"Je dois admettre que j'étais très nerveux", a-t-il déclaré. "J'étais aussi déçu de ce qui est arrivé à Carlos, mais j'ai arrêté de regarder la course dans les trois derniers tours".

Reportage supplémentaire de Ian Parkes

Ontdek het op Google Play