Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Un retour en endurance difficile pour Peugeot, victoire pour Alpine
WK2022
Hamilton demande au GPDA de responsabiliser le monde de la F1
Ricciardo revient sur l'attrait de Red Bull après avoir discuté avec Mercedes
La F1 n'exclut pas d'organiser une course sprint lors de chaque Grand Prix
Galerie : Découvrez la nouvelle usine d'Aston Martin
Newey se méfie de la concurrence en 2023
Pourquoi le départ de Binotto risque de mettre à mal Ferrari ?
Russell confie avoir beaucoup appris lors de son passage chez Williams
Binotto quitte officiellement la Scuderia Ferrari
Red Bull avait une cible dans le dos en 2022 - Horner
Brawn prend sa retraite et regardera la F1 depuis son canapé
Hill pense savoir pourquoi Haas a libéré Schumacher de son contrat
Steiner casse internet en faisant un coup de pub pour Haas
Le tracé du GP d'Arabie Saoudite modifié après des discussions FIA - pilotes
Verstappen livre un verdict accablant sur les circuits urbains
Un retour en endurance difficile pour Peugeot, victoire pour Alpine

Un retour en endurance difficile pour Peugeot, victoire pour Alpine

Actualités F1

Un retour en endurance difficile pour Peugeot, victoire pour Alpine

Un retour en endurance difficile pour Peugeot, victoire pour Alpine

Les nouvelles 9X8 n’ont pas été épargnées par les ennuis techniques lors de leurs débuts en championnat du monde d’endurance, ce week-end à l’occasion des Six Heures de Monza.

Près d’un mois après les 24 Heures du Mans, les protagonistes du championnat du monde d’endurance (WEC) se retrouvaient à Monza pour une course de six heures, quatrième étape du calendrier.

Frayeur pour Carlos Sainz SeniorLire plus

La sensation est venue de la victoire du prototype LMP1 Alpine, avec son trio Nicolas Lapierre, André Negrao et Matthieu Vaxivière, devant les deux Toyota officielle, qui s’empare du même coup de la tête du championnat avant les deux dernières manches (Fuji et Bahreïn).

Mais l’attraction de ce rendez-vous italien était bien évidemment le retour de Peugeot dans la discipline après une décennie d’absence, et les débuts des deux hypercars 9X8 de la marque au lion avec ses deux équipages : Paul di Resta, Mikkel Jensen et Jean-Eric Vergne (sur la #93) et Loïc Duval, Gustavo Menezes et James Rossiter (sur la #94).

Si Peugeot savait que la victoire était impossible à aller chercher en Italie face aux Toyota, à l’Alpine, et aux Glickenhaus, l’équipe française aurait sûrement préféré connaître un week-end moins compliqué en terres lombardes.

Si la #94 a signé le cinquième chrono (dernière des Hypercars) lors des qualifications, la #93 n’a pu signer de temps significatif, en proie à une série de problème technique.

En course, la #93 a continué à rencontrer de nombreux ennuis techniques, et a passé… plus de quatre heures dans son garage, pour finalement jeter l’éponge à une demi-heure de l’arrivée. La #94 a emmagasiné davantage de roulage, mais termine à la 33e place du général, à 25 tours des vainqueurs, même si les performances pures de la 9X8 sont encourageantes.

Peugeot devra revoir sa copie avant la prochaine manche du WEC, les 6 Heures de Fuji (Japon), le 11 septembre.

Ontdek het op Google Play