Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Mick Schumacher - De pilote dans la tourmente à pilote du jour en F1
WK2022
Ocon "certain" que Mick Schumacher reviendra en F1
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Latifi évoque "sa pire saison en F1"
Horner répond à la folle rumeur de son passage chez Ferrari
Vettel révèle avoir des plans "ennuyeux" pour sa retraite
Alonso : Le potentiel et le talent chez Aston Martin sont exceptionnels
Wolff a vu sa peur devenir réalité en 2022 : "Nous avons commis une grave erreur"
Häkkinen : Verstappen ne dominera plus en 2023, il y aura des surprises !
Un milliardaire de Hong Kong veut rejoindre la F1 avec une nouvelle équipe : "Je comprends la réticence"
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Mick Schumacher - De pilote dans la tourmente à pilote du jour en F1

Mick Schumacher - De pilote dans la tourmente à pilote du jour en F1

Actualités F1

Mick Schumacher - De pilote dans la tourmente à pilote du jour en F1

Mick Schumacher - De pilote dans la tourmente à pilote du jour en F1

Mick Schumacher a révélé comment il a transformé sa colère de la course sprint en une sixième place à l'arrivée du Grand Prix d'Autriche. En prime, le pilote Haas a été élu pilote du jour, pour la première fois de sa carrière en F1.

Mick Schumacher était en bonne voie pour marquer un point lors de la course sprint de samedi. Après avoir tenu Lewis Hamilton, sept fois champion de F1, à distance pendant la majeure partie de l'épreuve sur le Red Bull Ring, le jeune Allemand a dû s'incliner à trois tours du drapeau à damier.

Vettel réclame l'exclusion à vie des circuits des fans aux comportements abusifsLire plus

Le pilote de 23 ans a admis avoir été "furieux" et "en colère" d'avoir raté sa course, mais il a mis cela derrière lui et a livré ce dimanche, sa course référence en Formule 1.

Après 30 courses sans point et apparemment mis sous pression pour conserver son siège, Mick Schumacher a maintenant marqué dans deux événements consécutifs et compte aujourd'hui 12 points au Championnat du monde des pilotes. Quinzième du classement, il talonne maintenant Sebastian Vettel, son mentor.

En évoquant la situation actuelle, Mick Schumacher a répondu : "Oui, les points auraient pu arriver beaucoup plus tôt. Mais, de toute façon, nous montrons maintenant le potentiel de la voiture et en tant que pilotes, nous montrons le potentiel que nous avons"

"Je suis maintenant à 12 points, ce qui est génial pour l'équipe. Nous enregistrons également, pour la deuxième fois de suite, une double entrée dans les points chez Haas. Cela n'était pas prévu d'une certaine manière, donc c'est un changement bienvenu."

La confiance de Schumacher monte en flèche

C'est la première fois depuis 2018 que Haas réussit à placer ses deux monoplaces dans les points lors de deux courses consécutives.

À propos de la raison pour laquelle sa situation personnelle a changé de façon si spectaculaire, Schumacher a déclaré : " C'est toujours difficile à dire."

"Nous savons ce dont nous avons besoin pour que notre voiture soit rapide. Nous avions une voiture solide au début de l'année."

"Évidemment, certaines écuries ont apporté des mises à jour. De notre côté, nous avons fait le choix de perfectionner les réglages de notre monoplace, sans y ajouter de nouvelles pièces."

"Peut-être que d'autres équipes ont des difficultés avec leur package et tout cela conduit au résultat que nous voyons."

Quant au changement de mentalité entre le sprint et le Grand Prix, Mick Schumacher a été particulièrement clair.

Sainz critique les "commissaires trop lents" après l'incendie de sa FerrariLire plus

"Je me sentais très confiant avec la voiture. Les pneus n'ont malheureusement pas été aussi endurants que nous avons donc dû revenir à une stratégie à deux arrêts."

"Mais nous avons montré un bon rythme, ce que nous voulions faire au début du week-end et je pense que nous l'avons fait."

"Après la course sprint, j'étais surtout en colère parce que je sentais que nous avions perdu des points en tant qu'équipe alors que chaque point est précieux en Formule 1. J'étais un peu furieux que nous n'ayons pas réussi à obtenir ce point", a conclu le pilote Haas.

Ontdek het op Google Play