Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ocon sixième, a dû stopper sa monoplace à l'arrivée de la course
WK2022
Ocon : "C'est bien qu'Alonso s'en aille" et quitte Alpine
Ces statistiques que vous ne connaissez pas encore à propos de la saison 2022
Verstappen dénonce des messages menaçants : "Je pense que ça va vraiment trop loin"
Ocon rêve de défier Verstappen : "Tout faire pour combler l'écart"
Verstappen prêt à se lancer dans une bagarre pour le titre à six !
Mercedes explique l'échec du pari d'Hamilton à Abu Dhabi
Sainz révèle les consignes de Ferrari à Abu Dhabi
Voici l'action de l'année en F1 selon la FIA
Wolff est convaincu que Mercedes évitera la crise connue par Red Bull et Ferrari
L'ouverture de la F1 Arcade retardée
Après 2 saisons difficiles, Ricciardo a eu peur de perdre sa passion pour la F1
Hamilton révèle sa haine à l'encontre de la Mercedes W13
Norris veut monter plus souvent sur le podium en 2023
Hamilton crée un «changement tangible» avec des efforts pour l'égalité
Ocon sixième, a dû stopper sa monoplace à l'arrivée de la course

Ocon sixième, a dû stopper sa monoplace à l'arrivée de la course

Actualités F1

Ocon sixième, a dû stopper sa monoplace à l'arrivée de la course

Ocon sixième, a dû stopper sa monoplace à l'arrivée de la course

Esteban Ocon a terminé à la sixième place de la course sprint au volant de son Alpine. Alors qu’il s’élançait de la cinquième place sur la grille de départ, le pilote français de Formule 1 n’a pas pu retenir Sergio Perez.

Esteban Ocon a vécu une course plutôt tranquille. En effet, le rythme de son alpine ne lui a pas permis de se battre avec les Ferrari, les Red Bull et la Mercedes de George Russell, mais il était tout de même plus rapide que ceux qui le poursuivaient.

Sainz - "J’espère que demain on sera deux pour se battre contre Max"Lire plus

"Oui c’est très satisfaisant comme résultat, je pense qu’on a fait une super course, même si j’étais un peu tout seul. En effet, devant moi ça roulait trop vite et j’étais un peu plus rapide que ceux qui étaient derrière moi. Donc on a tout de suite creusé un trou avec ceux de derrière. On a eu chaud, car on s’arrête dans le tour de décélération, on a eu un petit souci sur la voiture. Il faut qu’on examine ce problème, mais ouais on a eu chaud, il ne manquait pas grand-chose pour que l’on perde tout."

La fiabilité de l’Alpine a couté cher à Fernando Alonso et a failli ruiner la course d’Esteban Ocon. L’écurie française va devoir examiner ce soir les problèmes rencontrés par ses pilotes.

Verstappen a remporté le Sprint mais se méfie des Ferrari pour la courseLire plus

"La fiabilité est difficile pour tout le monde en ce moment, c’est clair que ces nouvelles voitures on fait qu’on pousse au maximum. Jusque-là, on n’a pas eu trop de problèmes, on a une voiture qui est très rapide. J’ai confiance en l’équipe pour résoudre le problème avant demain", a conclu le pilote français.

Ontdek het op Google Play