Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Sainz : "Il y a un bon coup à jouer"
WK2022
Sainz : "J'ai dû copier beaucoup de choses" de Leclerc
Helmut Marko "ne voit pas" Perez rivaliser avec Verstappen en 2023
Romain Grosjean : cap sur le WEC et Le Mans en 2024 avec Lamborghini
Ocon "certain" que Mick Schumacher reviendra en F1
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Latifi évoque "sa pire saison en F1"
Horner répond à la folle rumeur de son passage chez Ferrari
Vettel révèle avoir des plans "ennuyeux" pour sa retraite
Alonso : Le potentiel et le talent chez Aston Martin sont exceptionnels
Wolff a vu sa peur devenir réalité en 2022 : "Nous avons commis une grave erreur"
Sainz : "Il y a un bon coup à jouer"

Sainz : "Il y a un bon coup à jouer"

Actualités F1

Sainz : "Il y a un bon coup à jouer"

Sainz : "Il y a un bon coup à jouer"

Troisième des qualifications derrière Max Verstappen et Charles Leclerc, Carlos Sainz compte sur un départ du bon côté de la piste pour jouer sa carte dès la course sprint.

Après sa première victoire à Silverstone - qui avait suivi sa première pole la veille -, Carlos Sainz était arrivé en pleine confiance en Autriche.

Deuxième meilleur chrono de la Q1, à 0,241 seconde de son équipier Charles Leclerc, le pilote Ferrari s'est classé quatrième de la Q2, dominée par son compagnon d'écurie.

Verstappen en pole - "Ce fut une qualification très serrée"Lire plus

En Q3, il n'a finalement pas manqué grand chose à Sainz pour aller chercher une deuxième pole consécutive. Troisième, il ne compte que 82 millièmes de retard sur le poleman Verstappen, et 53 millièmes sur Leclerc !

"C’est sûr, quand vous regardez en arrière, on voit à quel point c'est serré", soufflait-il après la séance. "On revient forcément sur le tour, pour essayer de voir où vous avez laissé ce petit rien qui aurait pu donner la pole. Mais je suis sûr que ces deux gars savent aussi plus ou moins où ils ont perdu ou gagné."

"La bonne chose est que nous avons eu un bon run à la fin de la Q3, ce n'était pas facile parce que les pneus étaient très froids après le drapeau rouge. Il fallait faire confiance à la voiture dans le premier virage, dans le troisième, ce n’était pas le plus facile."

"Mais oui, je sais où j'ai perdu un peu de temps. J’aurais juste aimé pouvoir le faire un peu mieux." "Je n’ai pas pris trop de risques en Q1 et Q2 et j’ai foncé en Q3", continue le pilote espagnol. "Je pense qu’il y a du progrès et je suis beaucoup plus confiant et à l’aise après les dernières courses."

"Il y a encore du travail à faire. La bonne chose c’est que nous avons les EL2 demain, nous allons faire un long run avec la voiture, essayer les pneus et essayer d’être un peu plus à l’aise afin de nous préparer pour la course sprint."

Une course sprint pour laquelle Carlos Sainz affiche de hautes ambitions, lui qui aura l'avantage de s'élancer du bon côté de la piste, sur la partie propre, dans le sillage de Verstappen.

"Je pense effectivement qu’en partant troisième du côté propre, il y a un bon coup à jouer", affirme le pilote Ferrari.

"Je pense que ça va être amusant de courir ici avec la dose d’aspiration qu’il y a, le DRS, etc. Je pense que ça va être amusant, nous allons avoir un bon week-end."

Ontdek het op Google Play