Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Hamilton s'en prend à Horner : "Ne fais pas attention à ce que dit ce type"
WK2022
Wolff a vu sa peur devenir réalité en 2022 : "Nous avons commis une grave erreur"
Häkkinen : Verstappen ne dominera plus en 2023, il y aura des surprises !
Un milliardaire de Hong Kong veut rejoindre la F1 avec une nouvelle équipe : "Je comprends la réticence"
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Patrick Tambay, ancien pilote de F1, est décédé à l'âge de 73 ans
Rosberg : Ricciardo ? On en parlait comme du futur champion il y a 2 ans à peine...
Les casques les plus particuliers de la saison 2022 de F1
Alonso révèle quand il pourrait quitter la F1 : "Je veux gagner Le Mans et le Dakar"
Ces moments où Leclerc a perdu le championnat 2022
Alpine définit ses attentes par rapport à Gasly
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Hamilton s'en prend à Horner : "Ne fais pas attention à ce que dit ce type"

Hamilton s'en prend à Horner : "Ne fais pas attention à ce que dit ce type"

Actualités F1

Hamilton s'en prend à Horner : "Ne fais pas attention à ce que dit ce type"

Hamilton s'en prend à Horner : "Ne fais pas attention à ce que dit ce type"

Lewis Hamilton a réagi aux récentes déclarations de Christian Horner. Le patron de l'équipe Red Bull Racing a remis en question les choix tactiques de Mercedes en Grande-Bretagne, affirmant qu'ils avaient "laissé partir Ferrari".

À un peu moins de vingt tours de l'arrivée du Grand Prix de Grande-Bretagne, Lewis Hamilton a été rappelé à son stand pour chausser un train de pneus durs.

Après l'arrivée du Grand Prix, Christian Horner a déclaré qu'il ne comprenait pas pourquoi les Flèches d’argent n'avaient pas fait le choix de monter un jeu de tendre au septuple champion du monde. Selon le Britannique, ils ont laissé Ferrari s'échapper de cette façon. Après l'intervention tardive de la voiture de sécurité, Carlos Sainz a finalement remporté la course, suivi de Sergio Perez et du Britannique.

Une bonne décision selon Hamilton

"Cela n'a pas d'importance pour moi, je ne fais pas vraiment attention à ce que dit ce type", a répondu Hamilton lorsqu'on lui a posé la question. "Mais avec ce que nous savions, avec ce qu'on m'a dit, les pneus n'auraient pas tenu jusqu'à l'arrivée. J'aurai certainement été plus rapides au début, mais avec les autres voitures, nous avons vu qu'il y avait une énorme usure".

Il était impossible de prévoir la suite de la course, sans la voiture de sécurité Lewis Hamilton aurait peut-être pu jouer la gagne sur son train de pneus durs.

"L'avons-nous fait parfaitement ? Qui sait, mais je pense que nous avons pris la bonne décision."

La guerre des nerfs reprend entre Red Bull et Mercedes

De fait, il aurait été compliqué pour Lewis Hamilton de chausser les pneus tendres à 20 tours du terme du Grand Prix. Ça va de soi, Mercedes ne pouvait pas prévoir qu’Esteban Ocon allait abandonner et provoquer l’intervention en piste de la voiture de sécurité. De plus, les pneus tendres ne semblaient pas pouvoir tenir plus de 10 tours avant de perdre en performances.

Red Bull voit Mercedes revenir en termes de performance pure et semble vouloir remettre la pression sur sa rivale de l’année passée.

Ontdek het op Google Play