Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
La FIA a le "devoir" de lutter contre les rebonds en F1 - Szafnauer

La FIA a le "devoir" de lutter contre les rebonds en F1 - Szafnauer

Actualités F1

La FIA a le "devoir" de lutter contre les rebonds en F1 - Szafnauer

La FIA a le "devoir" de lutter contre les rebonds en F1 - Szafnauer

Otmar Szafnauer, le directeur de l'équipe Alpine, a reconnu que la FIA a le "devoir" d'agir sur les problèmes de sécurité existants.

Le directeur de l'écurie Alpine déclare que la FIA va devoir agir sur certains points, mais il préférerait ne pas voir un changement des règlements de la F1 en plein milieu de la saison. La F1 tente depuis quelques mois de trouver une solution aux rebonds produits par le marsouinage.

Verstappen a aimé se battre avec Schumacher à SilverstoneLire plus

Une directive technique controversée a été présentée lors du Grand Prix du Canada, où l'organe directeur du sport a autorisé les équipes à modifier leurs monoplaces, tandis que des capteurs étaient utilisés pour recueillir des données sur la charge d'accélération verticale.

Ces données ont été analysées et une note supplémentaire à la directive technique révèle que des mesures seront prises lors du Grand Prix de France. Une nouvelle règle sera utilisée pour mesurer si les voitures se situent dans une limite supérieure acceptable d'oscillation verticale.

Si les équipes ne sont pas en mesure de se conformer, des modifications devront être apportées à la voiture ou aux réglages, diminuant de fait les performances de la monoplace.

Szafnauer réagit aux changements

Cependant, alors que la directive technique a déjà mis en œuvre des contrôles concernant l'usure des planchers et de rigidité des patins des F1, on a demandé à Szafnauer s'il était préoccupé par le fait que les règles soient changées.

"Eh bien, il est préférable d'avoir une vue d'ensemble des règles dès le début et de ne pas avoir à les changer en cours de saison", a répondu Szafnauer.

La pluie pourrait de nouveau perturber le Grand Prix d'AutricheLire plus

"Cela dit, il y a eu un précédent... si c'est un problème de sécurité, la FIA a le devoir de l'examiner et de faire des changements."

"Mais je suis toujours favorable à ce que l'on connaisse les règles bien à l'avance, à ce que l'on soit sur un pied d'égalité et à ce que chacun trouve sa propre solution."

"Plus tôt nous le saurons, mieux ce sera. Mais comme je l'ai dit, si vous êtes à la mi-saison et qu'il y a des problèmes de sécurité, ils doivent agir."

Ontdek het op Google Play