Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ricciardo en retrait à Silverstone : "Nous devons analyser"
WK2022
Insolite : Le top 5 des plus belles moustaches de la F1
Norris : "Non, la McLaren n'a pas été développée pour moi"
Wolff : "trop de verre brisée" avec Binotto pour le faire venir chez Mercedes
La livrée de l'Audi de Formule 1 déjà disponible dans F1 22
Les évènements sportifs les plus suivis en Europe
La Formule 1, un des sports les plus appréciés au monde
La Formule 1 confirme le lieu de ses six courses sprints pour 2023
Coulthard : celui qui prétend que Verstappen doit tout à sa voiture est "un idiot"
La Turquie également sur les rangs pour remplacer le Grand Prix de Chine
Horner : Ricciardo a fait "quelque chose de stupide"
Wolff : La F1 "ne peut plus cacher les choses" au Moyen-Orient
Le Hungaroring va subir des modifications pour conserver sa place au calendrier
Russell déjà en préparation sur la nouvelle Mercedes
La F1 fournit une mise à jour détaillée sur ses objectifs de durabilité
Ricciardo en retrait à Silverstone : "Nous devons analyser"

Ricciardo en retrait à Silverstone : "Nous devons analyser"

Actualités F1

Ricciardo en retrait à Silverstone : "Nous devons analyser"

Ricciardo en retrait à Silverstone : "Nous devons analyser"

Le pilote australien ne parvient pas à expliquer son manque de performance à Silverstone alors que son équipier Lando Norris a terminé proche du podium en Angleterre.

De retour dans les points à Bakou (8e) derrière son équipier Norris (6e), Daniel Ricciardo avait raté le top 10 au Canada, lors d'un Grand Prix difficile pour l'ensemble de l'équipe McLaren, son compagnon d'écurie n'ayant pu faire mieux que 15e.

Schumacher marque ses premiers points en F1 et fait taire certains médiasLire plus

Mais, à Silverstone, les deux pilotes McLaren ont connu des fortunes diverses et surtout affiché des niveaux de compétitivité assez éloignés.

Lando Norris, parti sixième, est en effet resté longtemps au contact des hommes de tête, et faisait partie du groupe bataillant pour le podium lors des derniers tours, dans le sillage de Perez, Leclerc, Hamilton et Alonso.

Pendant ce temps, Daniel Ricciardo, parti de la 14e place sur la grille, n'a pu être en mesure de gagner des positions, concluant finalement au 13e rang, devançant seulement l'AlphaTauri de Yuki Tsunoda retardé par un accrochage avec son équipier Pierre Gasly durant la course.

"En ce qui concerne notre course, la voiture ne semblait tout simplement pas fonctionner au même niveau d'adhérence que les autres", commentait l'Australien à l'issue de l'épreuve.

"Je pouvais aussi le sentir au niveau des pneus, en essayant de maintenir la vitesse. C’était juste un peu étrange, nous avons donc un peu d’enquête à faire."

"Ensuite, nous avons eu un problème avec le DRS, ce qui m’a empêché de l’utiliser après le 31e tour, ce qui était également un peu dommage." "Évidemment, c’est aussi difficile de doubler avec ce souci, mais nous n’étions tout simplement pas assez rapides de toute façon. C’était un après-midi un peu solitaire."

Andreas Seidl, le directeur de l'équipe McLaren, a lui-même reconnu que la course de son pilote ne s'était pas déroulée comme prévue, et qu'une analyse détaillée des données serait nécessaires avant l'Autriche.

"Il n’était pas en mesure de réaliser des temps au tour compétitifs en qualifications et en course", constate Seidl.

"De plus, il a connu une panne du DRS qui a nécessité un arrêt au stand supplémentaire à mi-course et l’a obligé à courir sans le DRS dans la seconde moitié de la course."

14e du championnat, Daniel Ricciardo n'a marqué des points qu'à deux reprises seulement cette saison, avec sa 6e place à domicile en Australie, puis sa 8e position au Canada. Lando Norris a quant à lui terminé à sept reprises dans le top 10, dont un podium (3e) à Imola. Le Britannique pointe à la 7e place du classement derrière les pilotes Red Bull, Ferrari et Mercedes.

Ontdek het op Google Play