Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Binotto défend la stratégie de Ferrari - "Qu'auraient-ils fait différemment ? "

Binotto défend la stratégie de Ferrari - "Qu'auraient-ils fait différemment ? "

Actualités F1

Binotto défend la stratégie de Ferrari - "Qu'auraient-ils fait différemment ? "

Binotto défend la stratégie de Ferrari - "Qu'auraient-ils fait différemment ? "

Mattia Binotto a défendu la stratégie de Ferrari lors du Grand Prix de Grande-Bretagne après que Charles Leclerc ait manqué une nouvelle occasion de se rapprocher de Max Verstappen, son rival dans la course au titre de F1.

En tête du Grand Prix en fin de course, et ce, malgré des dommages sur sa SF-75, Leclerc a été le grand perdant de l'intervention de la voiture de sécurité. À l'inverse, cette pause dans la course a fait le jeu de son coéquipier Carlos Sainz, qui a remporté sa première victoire en F1 après 150 tentatives.

Schumacher marque ses premiers points en F1 et fait taire certains médiasLire plus

Ferrari a choisi de laisser Leclerc en piste avec un jeu de pneus durs usés et de placer Sainz en pneus tendres, ce qui s'est avéré crucial à 10 tours de la fin de la course.

Malgré ce moment de gloire pour Sainz, la décision a laissé les fans de Ferrari perplexes.

Mattia Binotto a expliqué les décisions qui ont fait que Leclerc a terminé quatrième derrière Sainz, Sergio Perez et Lewis Hamilton.

"Nos voitures étaient, à notre avis, trop proches pour les arrêter en même temps, donc nous avons dû choisir."

"Nous étions les seuls en pistes à avoir deux voitures qui se battaient pour la victoire. Les autres équipes n'avaient qu'une seule voiture."

"Charles avait l'avantage de la position sur la piste, il était en tête, donc il devait rester en tête. Ses pneus étaient plus frais que ceux de Carlos, il avait six ou sept tours de moins et en arrêtant Carlos tout en étant deuxième, il aurait protégé Charles dans les premiers virages ( le temps que les pneus durs chauffent)."

"Ensuite, nous espérions une plus grande dégradation des pneus sur les tendres. Mais les pneus rouges ne se sont pas dégradés comme nous l'avions espéré."

Alors que Leclerc et Sainz étaient toujours premiers et deuxièmes derrière la voiture de sécurité, on a demandé à Sainz de laisser de l'espace à Leclerc pour lui permettre de prendre de l'avance sur leurs rivaux au redémarrage, mais il a refusé en raison de préoccupations concernant les voitures derrière lui.

Binotto a ajouté : "Nous savions que la relance serait très difficile. Nous savons qu'il a fait de son mieux pour l'équipe. Évidemment, il l'a prouvé dans les tours suivant en protégeant sa position."

Binotto défend Ferrari

Certains pensent que Ferrari a gâché une chance de rattraper Verstappen avec Leclerc, Binotto a alors déclaré : " Qu'auraient-ils fait différemment ?"

"Les décisions que nous avons prises étaient les bonnes et les plus appropriées à chaque fois. Si nous avions arrêté Charles au moment de la voiture de sécurité, c'est la seule décision que nous pourrions remettre en question."

Alfa Romeo confirme que "tout a fonctionné comme prévu" pour protéger ZhouLire plus

"Si nous l'avions arrêté, peut-être que les autres seraient restés dehors.... et peut-être que d'autres voitures devant lui auraient été en mesure de récupérer les positions."

"Donc, il est facile de dire ce que nous aurions dû faire. Mais nous avons encore eu une voiture de sécurité au mauvais moment alors que nous menions confortablement la course."

Ontdek het op Google Play