Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Le Grand Prix de Silverstone "toujours en danger" selon son directeur

Le Grand Prix de Silverstone "toujours en danger" selon son directeur

Actualités F1

Le Grand Prix de Silverstone "toujours en danger" selon son directeur

Le Grand Prix de Silverstone "toujours en danger" selon son directeur

On parle beaucoup, depuis ces dernières semaines, des Grands Prix "historiques" dont la position est menacée au calendrier du championnat du monde de Formule 1. Les Grands Prix de Monaco, de France et de Belgique, dont le contrat avec la F1 expire à la fin de cette saison 2022, sont en effet dans une position inconfortable, face à l'afflux des demandes d'autres pays pour organiser un Grand Prix.

Récemment, des rumeurs ont même évoqué une possible disparition du Grand Prix de Belgique dès la saison prochaine, avec l'arrivée de nouvelles épreuves comme le Grand Prix du Qatar, de Las Vegas et, probablement, d'Afrique du Sud.

Prochain rendez-vous de cette saison 2022, lui aussi rendez-vous incontournable de la discipline, le Grand Prix de Grande-Bretagne semble indéboulonnable. Avec le Grand Prix d'Italie, il est même la seule épreuve à avoir été disputée tous les ans depuis les débuts du championnat du monde de F1. Il a même constitué la toute première épreuve de la série mondiale en 1950.

Pourtant, Stuart Pringle, le directeur général du circuit de Silverstone, estime que le Grand Prix de Grande-Bretagne est toujours "en danger", alors que la F1 suscite de plus en plus d'intérêt des pays hors d'Europe.

Dans un entretien à Express Sport, Pringle indique en effet que les discussions n'ont pas encore débuté avec les responsables de la F1 pour évoquer l'avenir de l'épreuve après 2024.

"Nous n’avons pas encore parlé à la Formule 1 de l’avenir du prochain contrat", explique Pringle.

"Je serais extraordinairement déçu s’ils n’étaient pas enthousiastes à l’idée de le conserver."

"La Formule 1 nous dit que nous faisons un excellent travail, et ils nous le disent parce que leurs fans le leur disent. C’est donc une très bonne base. Si nous faisions du mauvais travail, ce serait un problème."

En outre, le patron de Silverstone met en avant les récents travaux menés pour développer les infrastructures du circuit. "Nous avons amélioré les installations ici comme rien d’autre", a-t-il ajouté.

Pourtant, le circuit de Spa-Francorchamps lui-même a fait l'objet de profondes transformations de son tracé durant l'hiver, avant l'installation d'une monumentale tribune en haut du Raidillon. Malgré cela, la Belgique pourrait bien perdre sa place au calendrier de la F1.

Alors que le championnat du monde a abordé une nouvelle ère, rien ne semble indéboulonnable...

Ontdek het op Google Play