Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Aston Martin apportera aussi des évolutions à Silverstone !
WK2022
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Aston Martin confirme : la marque ne deviendra pas motoriste en 2026
Leclerc prévient : Je serai "plus dur" en piste avec Verstappen en 2023
Le Portugal pour remplacer la Chine : réponse dans quelques jours !
Horner clarifie le retour de Ricciardo chez Red Bull
Ricciardo conseille à Piastri de ne pas mettre la barre trop haut en 2023
Rookie en 2023, Sargeant fera des erreurs chez Williams - Capito
Schumacher - "J'ai l'impression d'avoir fait du bon travail"
F1 2023 : Quel circuit devrait remplacer le Grand Prix de Chine ?
Audi se donne les moyens de réussir son arrivée en F1
F1 2023 : Le calendrier des courses confirmées
Aston Martin apportera aussi des évolutions à Silverstone !

Aston Martin apportera aussi des évolutions à Silverstone !

Actualités F1

Aston Martin apportera aussi des évolutions à Silverstone !

Aston Martin apportera aussi des évolutions à Silverstone !

Aston Martin apportera, au même titre que d'autres écuries, des évolutions lors du prochain Grand Prix de Grand Bretagne.

L'écurie basée à Silverstone avait introduit une toute nouvelle monoplace lors du Grand Prix d'Espagne. Ce nouveau concept a créé quelques remous dans le paddock, la monoplace ressemblant à la RB18 de Red Bull Racing.

Le concept de l'AMR22 à Barcelone a été conçu en parallèle avec la première monoplace de début de saison, mais a finalement offert à l'équipe une fenêtre de réglage beaucoup plus large.

Mercedes arrivera à Silverstone avec de nouvelles piècesLire plus

Il a permis à Aston Martin de passer d'une situation où l'écurie était au fond de la grille à une situation où elle se bat régulièrement pour les points. Lors des trois dernières courses, elle a inscrit 10 points au championnat constructeurs, contre 6 points inscrits avant l'Espagne.

Mike Krack, directeur de l'écurie Aston Martin, revient sur la nouvelle monoplace et la direction choisie quant au développement de cette dernière.

"Nous avions cette [nouvelle monoplace] pour Barcelone, mais vous vous souviendrez qu'à Barcelone, nous manquions aussi de rythme, très clairement, et la voiture n'a pas changé", a-t-il commencé.

"Nous avons une combinaison d'une voiture qui est certainement meilleure, mais aussi des pistes qui nous ont aidés à être un peu plus compétitifs que nous l'aurions peut-être été s'il y avait eu trois courses sur une piste semblable à celle de Barcelone".

"Nous devons garder les pieds sur terre. Nous savons que nous devons apporter des évolutions pour ce genre de pistes qui arrivent maintenant, et c'est aussi pourquoi nous avons choisi cette manière d'opérer."

"Nous devons mettre à jour la voiture pour être en mesure de rester compétitif, parce que nous savons aussi que tout le monde aura des évolutions à Silverstone."

Le circuit de Silverstone, qui présente des similitudes avec le circuit de Barcelone, pourrait-il handicaper Aston Martin, qui a souffert en Espagne ?

"Si nous ne mettions pas à jour la voiture, oui", souligne Krack.

"Mais comme je l'ai dit, nous apporterons des mises à jour et cela dépendra évidemment de nos progrès par rapport à ceux des autres."

"Nous avons travaillé nos [plans], nous avons trouvé des packages un peu plus grands, des packages plus petits, et en fonction de la façon dont les courses se présentent, en identifiant aussi les faiblesses de la voiture à Barcelone."

Terminer devant un milieu de peloton très serré

Krack souligne l'importance de battre les écuries de milieu de peloton afin d'inscrire davantage de points au championnat constructeurs. Et la tâche semble moins ardue que par le passé, tant les écuries sont proches en termes de performances.

"Vous devez regarder à quel point le milieu de peloton est serré, vous n'avez pas besoin d'un grand pas pour rattraper beaucoup de positions", a déclaré Krack.

"C'était un peu différent dans le passé, lorsque vous aviez des positions vraiment basses et qu'il y avait de grandes différences entre les voitures. Mais à Bakou, je pense qu'à la troisième séance d'essais libres, entre la 5e et la 15e position, il y avait environ un écart de 0,4 seconde."

En réalité, 0.546 seconde séparaient Lando Norris (5e) de Yuki Tsunoda (16e).

"Si vous parvenez à être devant ce groupe, les points que vous marquez sont beaucoup plus importants que s'il vous manque ces deux ou trois dixièmes dont vous avez besoin."

"C'est aussi pour cela que nous ne pouvons pas nous contenter de regarder la nouvelle voiture. Nous devons arriver à l'avant de ce groupe, et ensuite il est plus facile de se battre pour les points parce que nous ne pouvons pas terminer une année là où nous l'avons commencée."

Ontdek het op Google Play