Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Pour Szafnauer, la série Netflix Drive to Survive accroit la popularité de la F1
WK2022
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Latifi évoque "sa pire saison en F1"
Horner répond à la folle rumeur de son passage chez Ferrari
Vettel révèle avoir des plans "ennuyeux" pour sa retraite
Alonso : Le potentiel et le talent chez Aston Martin sont exceptionnels
Wolff a vu sa peur devenir réalité en 2022 : "Nous avons commis une grave erreur"
Häkkinen : Verstappen ne dominera plus en 2023, il y aura des surprises !
Un milliardaire de Hong Kong veut rejoindre la F1 avec une nouvelle équipe : "Je comprends la réticence"
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Patrick Tambay, ancien pilote de F1, est décédé à l'âge de 73 ans
Pour Szafnauer, la série Netflix Drive to Survive accroit la popularité de la F1

Pour Szafnauer, la série Netflix Drive to Survive accroit la popularité de la F1

Actualités F1

Pour Szafnauer, la série Netflix Drive to Survive accroit la popularité de la F1

Pour Szafnauer, la série Netflix Drive to Survive accroit la popularité de la F1

Le directeur de l'équipe Alpine Otmar Szafnauer estime que la série Netflix Drive permet d'attirer à la F1 d’accroître son public.

Les caméras de la série suivaient Mercedes à Montréal pour le Grand Prix du Canada 2022. La série compte déjà 4 saisons et les images filmées en 2022 ne seront disponibles sur Netflix qu'au début de la saison 2023 de F1.

Les directeurs d'équipe se sont réunis sur le Circuit Gilles Villeneuve dans le but de discuter de la nouvelle directive technique imposée par la FIA sur la question du marsouinage.

Ocon vise Mercedes : "Les prochains sur la liste"Lire plus

Les caméras de Netflix ont été autorisées à assister à la réunion. Elles auraient filmé un échange houleux entre Toto Wolff, Mattia Binotto et Christian Horner,

Ce dernier a suggéré que Toto Wolff ajoutait un "un élément de théâtre" dans son comportement devant les caméras, afin de jouer dans le prochain film de Sir Lewis Hamilton sur la F1.

Lorsqu'on lui a demandé si les caméras avaient fait une différence, Szafnauer a répondu : "Eh bien, cela a certainement ajouté à ma réticence à dire quoi que ce soit ! Je ne sais pas, est-ce que Netflix devrait être là ? Ou ne devraient-ils pas y être ?

"Je veux dire, je me souviens avoir regardé le film de Senna. Il y a toutes ces années, ils avaient des caméras dans ce genre de réunions. Alors est-ce que c'est bon pour les fans, est-ce que ça nous aide tous s'ils comprennent certaines de ces choses ? Peut-être."

"Est-ce que cela crée un drame qui n'existerait pas autrement ? Je ne sais pas. C'est difficile à dire, car il ne s'agit pas d'une expérience contrôlée. Vous devez avoir la même réunion sans eux (les caméras). Donc je ne sais pas."

"Mais je suis sûr que les gens vont penser que cela a une influence. Et, vous savez, peut-être que c'est le cas. Est-ce que c'est bien ? Ou mauvais ? Je ne sais pas. Mais je pense que ce genre de choses, si les fans le voient et le comprennent, cela crée un peu plus d'attrait pour notre sport. Je pense que c'est une bonne chose."

Se rappelant que les images ne seront pas vues avant la sortie de la cinquième saison en février 2023, il a déclaré : "Mais même dans ce cas, c'est mieux que de ne pas les voir du tout. C'est une vue arrière, Netflix."

Szafnauer a rencontré des fans de F1 grâce à Netflix

Szafnauer s'est souvenu avoir rencontré sur un vol des fans qui avaient été attirés vers la F1 par Drive to Survive.

"J'en ai rencontré un de Chicago, un du Michigan", a-t-il dit. "Et les deux m'ont dit qu'ils étaient des 'fans de F1 de COVID'." Qu'est-ce que vous entendez par là ? Ils ont répondu que pendant le COVID, seule la F1 passait à la télé."

"Ils ont donc dit qu'ils avaient regardé toutes les courses de F1 et qu'ils avaient ensuite regardé Netflix, et maintenant nous nous comprenons. Et voilà qu'ils viennent de Detroit et de Chicago pour assister à leurs premières courses. L'un d'entre eux est également allé à Miami. Donc, [le Canada était la] deuxième course."

"Mais si cela permet d'attirer ces gens, parce que je pense que nous avons un sport formidable, c'était un secret bien gardé avant, et si vous exposez plus de gens à ce sport, c'est mieux pour nous tous."

Ontdek het op Google Play