Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Toto Wolff prudent au sujet de la fiabilité de Mercedes en 2022
WK2022
Gasly revient sur son passage chez Red Bull : "Ce qui devait arriver est arrivé"
Wolff l'affirme : "Huit titres d'affilée, ce n'est plus possible"
Ferrari aurait désigné le successeur de Binotto "au sein de sa propre équipe"
Aston Martin envisage les options d'Alonso
Ocon : "C'est bien qu'Alonso s'en aille" et quitte Alpine
Ces statistiques que vous ne connaissez pas encore à propos de la saison 2022
Verstappen dénonce des messages menaçants : "Je pense que ça va vraiment trop loin"
Ocon rêve de défier Verstappen : "Tout faire pour combler l'écart"
Verstappen prêt à se lancer dans une bagarre pour le titre à six !
Mercedes explique l'échec du pari d'Hamilton à Abu Dhabi
Sainz révèle les consignes de Ferrari à Abu Dhabi
Voici l'action de l'année en F1 selon la FIA
Wolff est convaincu que Mercedes évitera la crise connue par Red Bull et Ferrari
L'ouverture de la F1 Arcade retardée
Toto Wolff prudent au sujet de la fiabilité de Mercedes en 2022

Toto Wolff prudent au sujet de la fiabilité de Mercedes en 2022

Actualités F1

Toto Wolff prudent au sujet de la fiabilité de Mercedes en 2022

Toto Wolff prudent au sujet de la fiabilité de Mercedes en 2022

Toto Wolff se félicite de la fiabilité de la W13 en 2022, mais reste prudent en raison du nombre d'abandons qui touchent la concurrence.

Sir Lewis Hamilton et George Russell sont les seuls pilotes ayant terminé toutes les courses jusqu'à présent en 2022. Mercedes est donc la seule écurie du plateau à ne pas avoir subi d'abandons après 9 courses. Le seul moment où l'écurie était en alerte fut en Espagne, où elle a demandé au septuple champion du monde de lever le pied par crainte de panne moteur.

Par ailleurs, les prétendants au championnat, Red Bull et Ferrari, ont subi leur lot de problèmes mécaniques dans la phase initiale de la campagne.

Les deux Red Bull de Max Verstappen et Sergio Perez ont abandonné à Bahreïn (pompe à carburant). En Australie, la fiabilité faisait défaut au champion du monde en titre (fuite de carburant), tandis que Sergio Perez a été contraint à l'abandon au Canada en raison d'un problème de boîte de vitesses.

Mercedes victorieux à Silverstone ? Le verdict cinglant de RosbergLire plus

Ferrari a également eu des problèmes de voiture en course. Carlos Sainz est parti à la faute deux fois en Australie et à Imola et a été contraint à l'abandon lors de ces deux courses. L'Espagnol a également souffert d'une panne hydraulique au Grand Prix d'Azerbaïdjan, De l'autre côté du garage, son coéquipier Charles Leclerc a eu abandonné deux fois pour des problèmes moteur à Bakou et en Espagne.

"C'est drôle que les deux équipes continuent de voir leurs voitures s'arrêter", a-t-il commenté au sujet de Red Bull et Ferrari.

"Mais vous ne pouvez pas être complaisant à ce sujet parce que cela peut basculer dans l'autre sens très rapidement."

"Nous sommes heureux de notre fiabilité. L'année dernière, quand nous regardons comment nous avons fait avec le moteur, nous étions dans une autre configuration [et beaucoup de problèmes]. C'est pourquoi je ne veux pas être trop excité trop tôt."

Ontdek het op Google Play