Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ricciardo n'a pas besoin d'un "coup de pied au cul" pour se relancer
WK2022
Ocon : "C'est bien qu'Alonso s'en aille" et quitte Alpine
Ces statistiques que vous ne connaissez pas encore à propos de la saison 2022
Verstappen dénonce des messages menaçants : "Je pense que ça va vraiment trop loin"
Ocon rêve de défier Verstappen : "Tout faire pour combler l'écart"
Verstappen prêt à se lancer dans une bagarre pour le titre à six !
Mercedes explique l'échec du pari d'Hamilton à Abu Dhabi
Sainz révèle les consignes de Ferrari à Abu Dhabi
Voici l'action de l'année en F1 selon la FIA
Wolff est convaincu que Mercedes évitera la crise connue par Red Bull et Ferrari
L'ouverture de la F1 Arcade retardée
Après 2 saisons difficiles, Ricciardo a eu peur de perdre sa passion pour la F1
Hamilton révèle sa haine à l'encontre de la Mercedes W13
Norris veut monter plus souvent sur le podium en 2023
Hamilton crée un «changement tangible» avec des efforts pour l'égalité
Ricciardo n'a pas besoin d'un "coup de pied au cul" pour se relancer

Ricciardo n'a pas besoin d'un "coup de pied au cul" pour se relancer

Actualités F1

Ricciardo n'a pas besoin d'un "coup de pied au cul" pour se relancer

Ricciardo n'a pas besoin d'un "coup de pied au cul" pour se relancer

Daniel Ricciardo a insisté sur le fait qu'il n'avait pas besoin d'un "coup de pied au cul" de McLaren pour retrouver sa compétitivité.

L'Australien a eu du mal à s'adapter à la nouvelle réglementation de la F1 avec la MCL36 en début de saison, ce qui a suscité des commentaires de Zak Brown, PDG de McLaren, sur le temps passé par Ricciardo au sein de l'équipe.

Ferrari "incapable" de faire ce que Mercedes a faitLire plus

Après des débuts difficiles l'an dernier, malgré sa victoire au Grand Prix d'Italie, Zak Brown a déclaré que Ricciardo n'avait pas répondu aux attentes, augmentant ainsi la pression sur l'octuple vainqueur de Grand Prix en F1.

Avant la course en Azerbaïdjan, Ricciardo avait connu quatre grands prix sans marquer de point après une sixième place dans son épreuve nationale.

Mais depuis un week-end difficile au Grand Prix de Monaco, Ricciardo a montré un rythme plus significatif par rapport à son coéquipier Lando Norris. En effet, il a surclassé le Britannique à Bakou et a terminé devant lui à Montréal.

À la question de savoir s'il y avait eu des discussions franches avec Brown pour trouver un apaisement, l'ancien pilote Renault et Red Bull a répondu : "Nous avons eu des discussions, nous avons passé du temps ensemble."

"Ce n'est pas une fois par an, ou tous les deux mois, mais ce n'est pas non plus comme si j'avais besoin d'un coup de pied au cul."

"Je ne suis pas idiot. Je sais où en sont mes résultats et je sais ce qui est bon et ce qui ne l'est pas."

"C'est vraiment eux qui essaient de voir s'ils peuvent faire quelque chose pour m'aider."

Le GP de France à Nice, un moyen de pression sur Monaco ?Lire plus

Expliquant comment le travail loin de la piste a permis un retour à la normale, Ricciardo a ajouté : "Je pense que nous avons fait une petite percée après Monaco à l'usine sur la simulation. Nous avons essayé plusieurs choses."

"Même si notre résultat [au Canada] n'était pas bon, les deux derniers week-ends ont certainement été meilleurs et ont été plus prometteurs."

Ontdek het op Google Play