Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Red Bull suspend Jüri Vips pour injure raciste

Red Bull suspend Jüri Vips pour injure raciste

Actualités F1

Red Bull suspend Jüri Vips pour injure raciste

Red Bull suspend Jüri Vips pour injure raciste

Le jeune Estonien, membre de la filière Red Bull et qui avait pris part aux Essais Libres 1 du Grand Prix d’Espagne au volant de la RB18 a été écarté après des propos tenus lors d’une partie de jeu de vidéo diffusée en streaming sur Twitch.

Animateur du championnat de Formule 2 – il dispute sa seconde saison complète dans la discipline -, Jüri Vips disputait une partie de Call of Duty : Warzone lorsqu’il a échappé un juron raciste (« nigger », nègre en français) en s’adressant à d’autres joueurs.

Piastri participera-t-il aux EL1 du Grand Prix de France avec Alpine ?Lire plus

La séquence a immédiatement, et largement, été diffusée sur les réseaux sociaux. Juri Vips a immédiatement publié des excuses sur son compte Instagram. "Je souhaite m'excuser sans réserve pour le langage offensant utilisé lors d'un stream de jeu en direct plus tôt dans la journée", a écrit le pilote estonien. "Ce langage est totalement inacceptable et ne représente pas les valeurs et les principes auxquels je tiens. Je regrette profondément mes actions et ce n'est pas l'exemple que je veux donner. Je coopérerai pleinement avec l'enquête."

Pour autant, la réaction de l’écurie Red Bull ne s’est pas faite attendre, puisque celle-ci a suspendu son pilote de réserve et de développement, une décision publiée par un court communiqué.

"Red Bull Racing a suspendu son pilote junior Juri Vips de tous ses engagements avec l'équipe avec effet immédiat, dans l'attente d'une enquête complète sur l'incident", est-il indiqué. "En tant qu'organisation, nous condamnons les abus de toute sorte et avons une politique de tolérance zéro envers les propos ou les comportements racistes au sein de notre organisation."

Cette affaire porte un coup à la carrière de Juri Vips, 21 ans, déjà sous pression de son manque de résultats en Formule 2. Sixième de la saison 2021 avec Hitech – avec une double victoire à Bakou -, le natif de Tallinn a rempilé avec la structure britannique pour 2022, mais ses résultats demeurent en-deçà de ses attentes et de celles de Red Bull Racing. De plus, alors qu’il cheminait vers sa première victoire de la saison, toujours en Azerbaïdjan, Vips est parti à la faute et a été contraint à l’abandon dans la course 2 après avoir tapé le rail.

S’il est attendu à Silverstone pour la reprise du championnat les 2 et 3 juillet, sa présence en Angleterre semble plus que compromise.

Cette histoire n’est pas sans rappeler aux Etats-Unis celle du pilote NASCAR Kyle Larson, sanctionné pour les mêmes propos lors d’une course en ligne diffusée sur les réseaux sociaux en avril 2020. Suspendu par la NASCAR, limogé par l’équipe Ganassi Racing après sept ans de collaboration, le Californien avait su rebondir en signant pour la Hendrick Motorsports en fin d’année, avant de décrocher son premier titre l’année suivante.

Ontdek het op Google Play