Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Marsouinage - Le bras de fer entre Wolff et Horner se poursuit en coulisse
WK2022
Russell déjà en préparation sur la nouvelle Mercedes
La F1 fournit une mise à jour détaillée sur ses objectifs de durabilité
Di Montezemolo : Ferrari, "une entreprise sans dirigeant"
L'Aston Martin 2023 sera "très différente" de l'AMR22
Sainz : "J'ai dû copier beaucoup de choses" de Leclerc
Helmut Marko "ne voit pas" Perez rivaliser avec Verstappen en 2023
Romain Grosjean : cap sur le WEC et Le Mans en 2024 avec Lamborghini
Ocon "certain" que Mick Schumacher reviendra en F1
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Latifi évoque "sa pire saison en F1"
Marsouinage - Le bras de fer entre Wolff et Horner se poursuit en coulisse

Marsouinage - Le bras de fer entre Wolff et Horner se poursuit en coulisse

Actualités F1

Marsouinage - Le bras de fer entre Wolff et Horner se poursuit en coulisse

Marsouinage - Le bras de fer entre Wolff et Horner se poursuit en coulisse

Après le podium décroché par Lewis Hamilton au Canada, Christian Horner a qualifié d'"ironique" la campagne menée par Toto Wolff, visant à obtenir de la FIA qu'elle modifie le règlement de la F1 pour mettre fin aux rebonds.

Mercedes a eu plus de mal que la plupart des autres à faire face aux rebonds mécaniques et aérodynamiques cette saison. Lewis Hamilton et George Russell ont fait part de leur besoin de réforme à Bakou après avoir subi de violentes accélérations verticales (rebonds).

Mazepin poursuit Haas en justice : "Ils n'ont toujours pas payé"Lire plus

Cela a entraîné la publication d'une directive technique de la FIA avant le Grand Prix du Canada, au grand dam de Red Bull et de Ferrari.

Une réunion s'est tenue à Montréal, où il est entendu que les points de vue divergents ont rendu Wolff furieux, allant jusqu'à qualifier ses rivaux de "pitoyables", "manipulateurs" et "malhonnêtes".

Abordant la question, Horner, le directeur de l'équipe Red Bull a déclaré : "Eh bien, dans le cadre d'une réunion, il est dommage que [...] Ferrari ait exposé ses réticences vis-à-vis de la directive technique et Toto a fait campagne pour un changement de réglementation."

"C'est un peu ironique parce que sa voiture (la Mercedes) semblait assez rapide et rebondissait peu à Montréal."

"On lui a fait remarquer que peut-être ses problèmes étaient internes."

Le problème vient de la conception de la Mercedes

La position de la FIA a été motivée par des raisons de sécurité, étant donné les douleurs décrites par le duo de pilote Mercedes et d'autres, comme Pierre Gasly ou Valtteri Bottas.

Mais lorsqu'on lui a demandé s'il s'agissait d'une question de sécurité ou de politique lors des délibérations sur le changement, Horner a répondu : "Le problème sur les Mercedes est plus grave que sur n'importe quelle autre voiture."

"C'est sûrement à l'équipe de s'en occuper, c'est à elle de gérer ça."

Rosberg - "Lewis déteste être deuxième derrière un coéquipier"Lire plus

"Si cela n'affecte pas les autres, et je sais qu'il a dit que d'autres pilotes se sont plaints, mais nos pilotes ne se sont jamais plaints du marsouinage."

"Certains circuits auraient besoin d'être arrangés, d'être resurfacés par endroits, mais nous n'avons jamais eu de problème de rebonds."

"Le problème, c'est qu'ils font rouler leur voiture de façon tellement rigide que je pense que c'est leur concept qui est en cause plutôt que le règlement."

Reportage supplémentaire de Ian Parkes

Ontdek het op Google Play