Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Perez - "Mon abandon me coûte très cher dans la lutte pour le titre"

Perez - "Mon abandon me coûte très cher dans la lutte pour le titre"

Actualités F1

Perez - "Mon abandon me coûte très cher dans la lutte pour le titre"

Perez - "Mon abandon me coûte très cher dans la lutte pour le titre"

L'abandon de Sergio Pérez au septième tour du Grand Prix du Canada est qualifié par le Mexicain de très coûteux. Dans le même temps, l'écart avec le leader du classement, Max Verstappen, est passé à 46 points.

Le Mexicain de 32 ans se sentait en pleine forme après le Grand Prix de Monaco. En effet, le natif de Guadalajara y avait décroché une belle victoire après un départ sous la pluie. À l'arrivée de ce Grand Prix, il affirmait vouloir se battre pour le titre mondial cette saison.

Toto Wolff lance un avertissement philosophique sur les progrès de MercedesLire plus

De plus, Sergio Perez avait quitté Monaco avec une prolongation de contrat en poche. Cependant, à Bakou, son équipe lui avait demandé de ne pas se battre avec Verstappen pour la tête de la course.

Au Canada, Pérez a commis une erreur lors des qualifications, ce qui lui a valu de prendre le départ de la course en treizième position. Pendant le Grand Prix, les choses ne se sont pas arrangées. Une boîte de vitesse cassée l'a forcé à abandonner la course et il rentre à la maison avec un zéro pointé.

L'abandon est coûteux

Le pilote mexicain a été intégré à l'équipe pour aider Verstappen dans sa lutte pour le Championnat du monde. La RB18 étant une voiture très agréable à conduire, il semblait avoir une chance de remporter le titre.

Avec son abandon au Canada, ce rêve s'éloigne un peu pour Pérez. "Je sais qu'un DNF, quand vous vous battez pour le championnat, est très coûteux", a-t-il expliqué.

Perez espère vivre un meilleur week-end à Silverstone

Si Sergio Perez voit Max Verstappen s'envoler au championnat, il voit également Charles Leclerc revenir à ses trousses.

Alonso révèle pourquoi il a été contraint de conduire comme un "kamikaze"Lire plus

"C'est encore un très long championnat, mais aujourd'hui, ça fait très mal. Je veux oublier rapidement cette journée et me tourner vers Silverstone", a-t-il expliqué après le Grand Prix du Canada. La course en Grande-Bretagne est prévue dans un peu moins de deux semaines, et Pérez tentera le tout pour le tout afin de maintenir ses aspirations au titre.

"J'espère que je pourrai y passer un meilleur week-end que celui que j'ai passé ici", conclut-il.

Ontdek het op Google Play