Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alonso révèle pourquoi il a été contraint de conduire comme un "kamikaze"
WK2022
Hülkenberg entre dans la phase "hardcore" de sa préparation pour 2023
Horner l'affirme : personne n'est meilleur que Verstappen
Norris : McLaren a mérité de perdre face à Alpine
Hamilton prêt à "s'adapter" à l'agressivité de Verstappen l'an prochain
Button impressionné par Mercedes : "Ils sont 3e et parlent de très mauvais résultat !"
Hill s'attend à ce que Vettel revienne en Formule 1 : "Ce n'étaient pas des adieux"
Gasly revient sur son passage chez Red Bull : "Ce qui devait arriver est arrivé"
Wolff l'affirme : "Huit titres d'affilée, ce n'est plus possible"
Ferrari aurait désigné le successeur de Binotto "au sein de sa propre équipe"
Aston Martin envisage les options d'Alonso
Ocon : "C'est bien qu'Alonso s'en aille" et quitte Alpine
Ces statistiques que vous ne connaissez pas encore à propos de la saison 2022
Verstappen dénonce des messages menaçants : "Je pense que ça va vraiment trop loin"
Ocon rêve de défier Verstappen : "Tout faire pour combler l'écart"
Alonso révèle pourquoi il a été contraint de conduire comme un "kamikaze"

Alonso révèle pourquoi il a été contraint de conduire comme un "kamikaze"

Actualités F1

Alonso révèle pourquoi il a été contraint de conduire comme un "kamikaze"

Alonso révèle pourquoi il a été contraint de conduire comme un "kamikaze"

Fernando Alonso a révélé qu'il a été contraint de rouler comme un "kamikaze" après que son moteur ait présenté un défaut lors du Grand Prix du Canada.

Le pilote Alpine s'est élancé de la première ligne de la grille de départ au Canada, pour la première fois depuis le GP d'Allemagne 2012. Il se trouvait juste derrière Max Verstappen, mais il a connu une course compliquée, contraint de défendre sa position.

Classement des pilotes de F1 - Max Verstappen prend le largeLire plus

Après avoir choisi de ne pas s'arrêter lors de l'une des deux premières périodes de voiture de sécurité virtuelle, le double champion de F1 a été contraint de passer aux stands sous drapeau vert, compromettant ainsi sa course.

À la question de savoir où il avait perdu la main, Alonso a répondu : "Le moteur. C'est la seule réponse possible."

"Nous avons eu un problème de moteur au 20e tour où nous avons coupé l'énergie très tôt sur les lignes droites, dès la sortie des virages. Nous avons essayé de le réparer, mais ça n'a pas marché."

"Heureusement, nous n'avons pas abandonné et avons encore marqué quelques points, mais jusqu'à ce moment-là, nous nous battions pour le podium."

"Au début de la course, je me sentais solide par rapport à [Lewis] Hamilton. Nous n'avions pas le rythme de [Max] Verstappen et [Carlos] Sainz. "

Bien qu'Alonso ait terminé septième, il a ensuite été relégué à la neuvième place après avoir été sanctionné d'une pénalité de cinq secondes pour avoir slalomé en se défendant de Valtteri Bottas dans les derniers tours.

Avec Hamilton terminant troisième, Alonso a vu ce qu'il avait loupé

"Nous étions en mesure de contrôler Hamilton et Mercedes et ensuite les voitures de sécurité virtuelles, chanceuses ou malchanceuses, ont changé la physionomie de la course, peut-être aurions-nous pu encore nous battre pour P3, P4", a ajouté Alonso.

Lewis Hamilton aimerait ne plus être le "cobaye" de MercedesLire plus

"Mais quand le problème de moteur est arrivé, il s'agissait juste d'essayer de survivre, d'essayer d'obtenir le DRS et de conduire de manière kamikaze dans les virages avant la détection parce que le DRS était ma seule sécurité sur les lignes droites après cela."

Ontdek het op Google Play