Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alonso satisfait de son vendredi à Montréal

Alonso satisfait de son vendredi à Montréal

Actualités F1

Alonso satisfait de son vendredi à Montréal

Alonso satisfait de son vendredi à Montréal

Fernando Alonso revient sur son vendredi à Montréal où l'Alpine semble être dans le coup ce week-end.

Le double champion du monde s'est classé dans le top 5 lors des deux séances d'essais du vendredi sur le circuit Gilles-Villeneuve avant le Grand Prix du Canada.

Alonso a réalisé le troisième temps de la première séance d'essais libres 1, à seulement 0,373s de Max Verstappen. S'il a légèrement reculé à la cinquième place lors des derniers essais, il n'était encore qu'à quatre dixièmes de la Red Bull.

"Je pense que c'était un autre vendredi décent pour nous aujourd'hui", a rapporté Alonso après le drapeau à damier. "La voiture semble très performante sur ce circuit difficile, ici à Montréal.

Hamilton évoque avec tristesse un vendredi désastreuxLire plus

"Nous n'avons pas couru au Canada depuis un certain nombre d'années et cela semble un peu différent des années précédentes," a-t-il poursuivi. "Des choses comme le fait de rouler sur les vibreurs donnent une sensation très différente avec les voitures à effet de sol."

"Globalement, c'était une bonne expérience aujourd'hui", a-t-il ajouté. "Il semble que les prévisions météorologiques pourraient être mitigées demain, alors nous avons essayé d'obtenir autant de données que possible en vue de la course."

Alonso a subi deux fois plus les rebonds à Barcelone que Mercedes à Baku

En conférence de presse ce vendredi, l'Espagnol a été interrogé sur la nouvelle directive technique de la FIA concernant le marsouinage. Il compare son expérience à Barcelone avec celle de Mercedes à Baku pour évoquer le côté gérable des rebonds.

"Honnêtement, je ne sais pas. C'est un sujet très difficile pour avoir vraiment une réponse," commence-t-il. "Je pense que dans notre cas, nous allons simplement nous concentrer sur les choses que nous avons à faire. Nous avons été assez bien dans les premières courses, donc il semble que nous pouvons le contrôler." Nous avons juste arrêté d'abaisser la voiture à un moment donné parce qu'après c'est impossible à conduire. Et oui, seulement à Barcelone, je pense que nous avons eu un cas extrême, quand nous avons eu un petit problème pour régler la voiture et nous avons eu une course très difficile à Barcelone avec les rebonds. Je pense que c'était en fait le double de ce que Mercedes a connu à Bakou. C'est comme ça que j'évalue le niveau de rebondissement à Barcelone. Mais c'est correct, gérable."

Toto Wolff avait égratigné Alonso à Baku, arguant que tous les pilotes se plaignaient des rebonds et souhaitaient améliorer la situation. Tous sauf un, Fernando Alonso..

Ontdek het op Google Play