Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Sainz a subi des examens préventifs en raison de douleurs dues au marsouinage

Sainz a subi des examens préventifs en raison de douleurs dues au marsouinage

Actualités F1

Sainz a subi des examens préventifs en raison de douleurs dues au marsouinage

Sainz a subi des examens préventifs en raison de douleurs dues au marsouinage

Carlos Sainz a révélé qu'il passait régulièrement des scanners à cause du marsouinage. En effet, les pilotes de F1 subissent d'intenses rebonds dans leurs monoplaces cette année.

Ferrari est l'une des équipes qui a le plus souffert de ce phénomène cette année avec Mercedes.

La pénalité de Leclerc confirmée : 10 places sur la grille dimanche !Lire plus

Suite aux réactions des pilotes, la FIA a introduit une directive technique à partir du Grand Prix du Canada de ce week-end visant à réduire les contraintes subies dans le cockpit.

Expliquant comment le marsouinage a modifié sa vie professionnelle, Sainz a déclaré : "J'ai eu quelques séances de physiothérapie supplémentaires avec Rupert [Manwaring], mon entraîneur."

"J'ai passé quelques scanners supplémentaires pour essayer de voir ce qui se passe, pour voir s'il y a quelque chose à surveiller ou à soigner."

"Nous avons également fait quelques séances de mobilité supplémentaires parce que cela [les rebonds] vous rend plus tendu, moins souple, moins mobile, donc vous en faites plus pour compenser."

" Vous devez donc faire quelques ajustements pour ces voitures dans votre entraînement et dans la façon dont vous gérez vos journées et votre plan d'entraînement. C'est un défi en tant qu'athlète, mais cela fait partie du processus. "

Sainz est confiant quant à la découverte d'une issue positive du marsouinage

Le week-end dernier, le Grand Prix d'Azerbaïdjan a vu le marsouinage refaire surface comme sujet de discussion principal après que les équipes aient semblé avoir surmonté le phénomène en Espagne et à Monaco, bien que les vitesses plus lentes de ce dernier aient naturellement réduit les rebonds.

Hamilton évoque avec tristesse un vendredi désastreuxLire plus

Carlos Sainz a poursuivi en ajoutant sa voix au nombre croissant de pilotes qui se demandent pourquoi, dans un paddock de F1 technologiquement avancé, les pilotes sont encore obligés de supporter l'inconfort de rebondir violemment dans leurs voitures.

"Mais tout le monde nous écoute et je suis à peu près sûr que tout le monde va prendre des mesures pour l'avenir", a conclu le pilote espagnol.

Reportage supplémentaire de Ian Parkes

Ontdek het op Google Play