Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Latifi sous pression pour sa première course à domicile

Latifi sous pression pour sa première course à domicile

Actualités F1

Latifi sous pression pour sa première course à domicile

Latifi sous pression pour sa première course à domicile

Alors qu'il s'apprête à disputer sa première course automobile à domicile, le canadien se prépare à un Grand Prix difficile.

Latifi, qui a effectué ses débuts en Formule 1 en 2020 après avoir terminé vice-champion de Formule 2 derrière Nyck de Vries l'année précédente, n'a de fait jamais pu se produire sur le circuit Gilles Villeneuve de Montréal, une ville où il d'ailleurs est né il y a de cela bientôt 27 ans.

Latifi - "Je mentirais si je vous disais que ma place est assurée"Lire plus

Le Grand Prix du Canada ayant été en effet annulé en 2020 et 2021 en raison de la crise sanitaire, le pilote Williams aura ainsi dû attendre sa troisième saison en F1 pour disputer son épreuve nationale. Et même pour disputer sa première course automobile dans son pays, tout court !

"En fait, je n'ai même jamais piloté une voiture au Canada auparavant",explique Latifi. "Bien sûr, j'ai couru en karting. Mais rien de plus car il n'y a pas de catégories juniors ici. Beaucoup de pilotes européens connaissent leur circuit à domicile avant d'atteindre la F1... mais cela ne m'est pas arrivé."

Mais le Grand Prix du Canada aura une saveur encore plus particulière pour Latifi que des rumeurs du paddock évoquent son possible débarquement de l'équipe Williams d'ici l'été pour laisser sa place à Oscar Piastri. Sous contrat Alpine, ce dernier, champion en titre de la Formule 2 et auréolé d'une excellente réputation, pourrait être placé chez Williams par l'équipe française.

"Difficile d'aller trouver de la performance"

Avec Mick Schumacher, Nicholas Latifi est le seul pilote de la grille à n'avoir marqué aucun point cette saison après huit courses disputées, son meilleur résultat demeurant une 14e place à Imola.

Pourtant, le Nord-Américain ne s'attend pas à des miracles devant son public.

"En ce qui concerne ce week-end, nous nous attendons à ce que Montréal soit l'une des pistes les plus difficiles du calendrier pour plusieurs raisons", continue Latifi.

"Premièrement, en tant que circuit urbain, elle est très bosselée, et les bordures sont uniques et différentes. à celles de beaucoup d'autres pistes."

"Nous savons à quel point ces voitures sont agressives et comment elles réagissent sur les pistes bosselées après Monaco et Bakou. Je m'attends à ce que la voiture ne soit pas agréable à piloter avec les bosses à Montréal et qu'il soit très, très difficile d'aller trouver de la performance."

Ontdek het op Google Play