Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Un projet de Grand Prix de Formule 1 à Nice ?
WK2022
Alpine définit ses attentes par rapport à Gasly
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Aston Martin confirme : la marque ne deviendra pas motoriste en 2026
Leclerc prévient : Je serai "plus dur" en piste avec Verstappen en 2023
Le Portugal pour remplacer la Chine : réponse dans quelques jours !
Horner clarifie le retour de Ricciardo chez Red Bull
Ricciardo conseille à Piastri de ne pas mettre la barre trop haut en 2023
Rookie en 2023, Sargeant fera des erreurs chez Williams - Capito
Schumacher - "J'ai l'impression d'avoir fait du bon travail"
F1 2023 : Quel circuit devrait remplacer le Grand Prix de Chine ?
Audi se donne les moyens de réussir son arrivée en F1
Un projet de Grand Prix de Formule 1 à Nice ?

Un projet de Grand Prix de Formule 1 à Nice ?

Actualités F1

Un projet de Grand Prix de Formule 1 à Nice ?

Un projet de Grand Prix de Formule 1 à Nice ?

Alors que l’avenir du Grand Prix de France au Castellet est encore flou, Stefano Domenicali, le patron de la F1, a révélé au journal l’Equipe l’existence d’un projet pour accueillir la F1 dans les rues de Nice.

Replacé au calendrier de la F1 en 2018 après dix ans d’absence, le Grand Prix de France, disputé sur le circuit du Castellet, arrive au terme de son contrat avec les dirigeants de la discipline, et les discussions sont en cours depuis plusieurs mois pour définir l’avenir de l’épreuve.

Melbourne bat Sydney pour un nouveau contrat avec le GP d'AustralieLire plus

De fait, le Grand Prix de France fait partie des courses dont l’avenir n’est pas encore fixé alors que de nouvelles épreuves s’apprêtent à s’installer au programme du championnat du monde dès l’an prochain : le Qatar (pour un contrat de dix ans après un «one-shot» en 2021), Las Vegas, et probablement l’Afrique du Sud sur le circuit de Kyalami, pressenti pour 2023.

Récemment, une alternance avait évoqué pour le Grand Prix de France lors des prochaines saisons, ce qui permettrait à l’épreuve de perdurer malgré tout, à la condition de ne se disputer qu’une année sur deux.

Mais Stefano Domenicali, interviewé par le journal l’Equipe, a dévoilé une autre piste pour la Formule 1 en France.

"Historiquement, la France est une nation importante du sport auto", a ainsi confié Dominicali à L’Equipe. "Vous n’êtes sans doute pas au courant mais il y a un projet incroyable à Nice, qui veut un Grand Prix. C’est génial parce que cela prouve que d’autres destinations dans votre pays s’intéressent à la F1."

Christian Estrosi déjà reçu par Domenicali

Derrière ce projet, on devine bien évidemment l'action de Christian Estrosi. Le maire de Nice, également Président délégué du conseil régional de Provence-Alpes-Côte-d'Azur, et lui-même ancien pilote moto de haut niveau, fut l'artisan du retour du Grand Prix de France il y a cinq ans, et préside toujours le Groupement d'Intérêt Public (GIP) Grand Prix de France.

Stefano Domenicali a également révélé qu'il avait déjà reçu Christian Estrosi, en compagnie d'Eric Boullier, le directeur général du Grand Prix de France, pour évoquer ensemble le projet d'un Grand Prix à Nice.

Joints par les journalistes de Nice Matin, Christian Estrosi n'a pas confirmé ces discussions.

"Nous allons nous pencher sur les dossiers et les étudier attentivement", conclut Stefano Domenical auprès de l'Equipe. "Il y a d’autres choses qui pourraient arriver très prochainement. Tout ce que je peux vous dire, c’est que d’ici à fin juillet, vous en saurez plus sur le futur de votre Grand Prix".

Dans le même temps, le Grand Prix de Belgique et le Grand Prix de Monaco sont également en phase de négociations avec la F1 pour conserver leur place au calendrier après cette année.

Mais nul doute qu'une épreuve à Nice mettrait en péril la pérennité d'un Grand Prix de Monaco disputé tous les ans, en raison de la proximité des deux villes. L'alternance se profilerait-elle alors entre Monaco et Nice pour conserver la F1 sur les rivages de la Méditerranée ?

Ontdek het op Google Play