Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Binotto préoccupé et désemparé après le double abandon de Bakou
WK2022
Newey se méfie de la concurrence en 2023
Pourquoi le départ de Binotto risque de mettre à mal Ferrari ?
Russell confie avoir beaucoup appris lors de son passage chez Williams
Binotto quitte officiellement la Scuderia Ferrari
Red Bull avait une cible dans le dos en 2022 - Horner
Brawn prend sa retraite et regardera la F1 depuis son canapé
Hill pense savoir pourquoi Haas a libéré Schumacher de son contrat
Steiner casse internet en faisant un coup de pub pour Haas
Le tracé du GP d'Arabie Saoudite modifié après des discussions FIA - pilotes
Verstappen livre un verdict accablant sur les circuits urbains
Ross Brawn à la tête de la Scuderia Ferrari en 2023 ?
Hamilton "époustouflé par la remontée de ses pilotes" et du titre en Extrême E
McLaren répond à la rumeur Porsche
Horner encourage Vettel à prendre la direction d'une écurie de F1
Binotto préoccupé et désemparé après le double abandon de Bakou

Binotto préoccupé et désemparé après le double abandon de Bakou

Actualités F1

Binotto préoccupé et désemparé après le double abandon de Bakou

Binotto préoccupé et désemparé après le double abandon de Bakou

Le directeur de l’équipe Ferrari , Mattia Binotto, a admis être désemparé et préoccupé par les problèmes de fiabilité récurrents de la Scuderai, dont les espoirs de titre commencent à s'effriter.

Pour la première fois depuis 2009, Ferrari a subi un double abandon en raison d’un manque de fiabilité. Carlos Sainz stoppait le premier lors des premiers tours du Grand Prix d’Azerbaïdjan dimanche dernier en raison d'une panne hydraulique.

Charles Leclerc connaissait le même sort 11 tours plus tard, lorsque son groupe motopropulseur cédait brutalement.

Wolff avertit Ferrari "Ne vous prenez pas trop souvent les pieds dans le tapis"Lire plus

Il s'agissait du deuxième problème sur l'unité de puissance (PU) de Leclerc après une panne de turbo qui l'avait déjà contraint à l'abandon lors du Grand Prix d'Espagne alors qu'il menait largement la course.

Binotto a confirmé que Leclerc aura besoin d’un nouveau groupe motopropulseur, mais n'a pas encore confirmé que ces changements s'opéreront dans la SF-75 du Monégasque dès le Grand Prix du Canada ce week-end.

Les pénalités de grille commencent de surcroît à se profiler pour les pilotes de la Scuderia, notamment pour Leclerc, pour lequel la Scuderia Ferrai a déjà utilisé trois turbocompresseurs cette saison, soit le maximum autorisé, alors qu'un deuxième PU a été également installé à Miami.

Alors que Leclerc comptait une avance de 46 points après sa victoire en Australie, le voici troisième avec un déficit de 34 points sur le leader Verstappen. Une situation qui inquiète évidemment Mattia Binotto, le directeur de l'écurie Ferrari.

"C’est une préoccupation", admet le dirigeant italien. "C’est d’autant plus préoccupant que je n’ai pas la réponse que j’aimerais pour le moment quant à savoir quel était le problème. Nous devrons installer un autre nouveau moteur, c’est un fait, mais cela arrive très tôt dans la saison."

"Parfois, les problèmes que vous rencontrez ne sont pas des solutions miracles, donc je ne connais pas la stratégie que nous devrons adopter."

"C’est quelque chose que nous comprendrons dans les prochains jours et j’espère que nous aurons une réponse plus claire d’ici notre arrivée au Canada."

Maigre consolation, Binotto dit préférer "avoir de bonnes performances et essayer de réparer la fiabilité que l’inverse".

Binotto sait cependant que son équipe doit trouver des solutions immédiatement. Red Bull a su redresser la barre et trouver la clé de la fiabilité après avoir rencontré des problèmes techniques lors des trois premières courses.

Sans quoi, le championnat sera plié rapidement.

Ce week-end, cependant, en ce qui concerne Binotto, ce n’est "pas du tout une victoire incontournable."

Il a ajouté : "Nous nous concentrerons sur l’optimisation de notre potentiel course par course."

"Quelque chose s’est mal passé [à Bakou]. Leçon apprise, nous essayons de comprendre, d’avancer et d’essayer de le faire dès que possible."

"La fiabilité est un élément clé de la performance globale. Pour finir premier, il faut d’abord finir et nous n’en sommes pas encore là."

Ontdek het op Google Play