Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Mattia Binotto - "Il ne faut pas dramatiser"
WK2022
Le Hungaroring va subir des modifications pour conserver sa place au calendrier
Russell déjà en préparation sur la nouvelle Mercedes
La F1 fournit une mise à jour détaillée sur ses objectifs de durabilité
Di Montezemolo : Ferrari, "une entreprise sans dirigeant"
L'Aston Martin 2023 sera "très différente" de l'AMR22
Sainz : "J'ai dû copier beaucoup de choses" de Leclerc
Helmut Marko "ne voit pas" Perez rivaliser avec Verstappen en 2023
Romain Grosjean : cap sur le WEC et Le Mans en 2024 avec Lamborghini
Ocon "certain" que Mick Schumacher reviendra en F1
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Mattia Binotto - "Il ne faut pas dramatiser"

Mattia Binotto - "Il ne faut pas dramatiser"

Actualités F1

Mattia Binotto - "Il ne faut pas dramatiser"

Mattia Binotto - "Il ne faut pas dramatiser"

Ferrari a vécu un week-end cauchemardesque à Bakou, lors du Grand Prix d’Azerbaïdjan. Parties en première et en quatrième place, les monoplaces rouges n’ont pas passé le cap de la mi-course et ont toutes les deux dû abandonner.

C’est avec un zéro pointé que la Scuderia Ferrai repart de Bakou. L’équipe a pu s’avancer sur son départ au Canada. En effet, la course n’a duré que 20 tours pour la firme italienne. Au micro de Canal +, Mattia Binotto est revenu sur cette course à oublier.

Toto Wolff s'excuse auprès d'Hamilton pour avoir dû piloter "une Mer**"Lire plus

"Il ne faut pas dramatiser aujourd’hui, même si ce qui s’est passé est vraiment dommage. On va chercher à comprendre d’où viennent les problèmes et essayer de les résoudre. La seule chose à faire pour Ferrari est de rester unies, l’équipe comme les pilotes. Nous devons garder un bon esprit. Je suis convaincu qu’en continuant à travailler de la sorte, on s’en sortira, il faut parfois de la patience."

Au classement des constructeurs, Ferrai compte maintenant 80 points de retard sur son rival Red Bull. Elle voit également Mercedes revenir à seulement 38 petites unités.

"Notre début de saison était positif, maintenant c’est un peu plus difficile, mais ça peut tourner. Il faut que l’on se tourne vers le futur. On doit se concentrer sur la suite de la saison avec positivité. C’est avec l’envie de bien faire que l’on réussira à remonter la pente", a conclu Mattia Binotto.

Championnat : les pilotes Red Bull prennent le largeLire plus

Ferrari tentera donc de faire oublier ce faux pas en Azerbaïdjan lors du Grand Prix du Canada. Ce dernier se déroulera sur la piste Gilles Villeneuve le week-end prochain. La Scuderia Ferrari va devoir régler ces soucis de fiabilité si elle ne veut pas voir Red Bull s’envoler au Championnat du monde des constructeurs.

Ontdek het op Google Play