Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Toto Wolff s'excuse auprès d'Hamilton pour avoir dû piloter "une Mer**"

Toto Wolff s'excuse auprès d'Hamilton pour avoir dû piloter "une Mer**"

Actualités F1

Toto Wolff s'excuse auprès d'Hamilton pour avoir dû piloter "une Mer**"

Toto Wolff s'excuse auprès d'Hamilton pour avoir dû piloter "une Mer**"

Toto Wolff s'est excusé auprès de Lewis Hamilton pour avoir dû piloter une monoplace que le directeur de l'équipe a décrite comme étant une "Mer**". Le septuple champion de F1 a souffert de douleurs dorsales tout au long du Grand Prix d'Azerbaïdjan.

Toto Wolff avait laissé entendre juste avant la course qu'Hamilton pourrait ne pas être en mesure de boucler les 51 tours du circuit en raison de l'inconfort dont il souffrait lors de ces deux derniers jours.

Perez : "Nous avons manqué l'arrêt lors de la Virtual Safety Car"Lire plus

Cette situation est due au fait que les W13 sont sujettes à de violents rebonds dans les rues de la capitale azerbaïdjanaise. Ces mouvements ont rendu la vie incroyablement difficile à Hamilton malgré les soins procurés par sa physio.

Pendant la course, Hamilton s'est plaint à la radio "mon dos me tue", mais il a tenu bon pour terminer à la quatrième place derrière les deux Red Bull, Max Verstappen et Sergio Perez ainsi que son coéquipier chez Mercedes, George Russell.

Après s'être garé dans le parc fermé, Hamilton a eu du mal à s'extraire du cockpit de sa voiture, se tenant le dos alors qu'il était assis sur le halo.

Peu avant, par la radio de l'équipe, Wolff a dit à Hamilton : "Lewis, nous savons tous que c'est un peu une Mer** à conduire en ce moment."

"Je suis désolé pour ton dos aussi. Nous allons nous en sortir."

En réponse, un Hamilton clairement mal à l'aise vu le ton de sa voix, a été clairement pragmatique.

"Bien joué les gars", a déclaré Hamilton. "Bon travail avec la stratégie. Merci de continuer à pousser. Nous allons certainement faire quelques changements."

Verstappen - "On avait un rythme incroyable aujourd’hui"Lire plus

En zone d'interview après le Grand Prix, Lewis Hamilton est revenu sur les terribles douleurs endurées pendant ce Grand Prix d’Azerbaïdjan :

"C'est la course la plus difficile physiquement que j'ai eu à courir depuis le début de ma carrière. Je n'ai jamais ressenti des douleurs pareilles dans une voiture", a conclu le pilote Mercedes.

Ontdek het op Google Play