Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Verstappen et Red Bull triomphent à Bakou; zéro pointé pour Ferrari!
WK2022
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Patrick Tambay, ancien pilote de F1, est décédé à l'âge de 73 ans
Rosberg : Ricciardo ? On en parlait comme du futur champion il y a 2 ans à peine...
Les casques les plus particuliers de la saison 2022 de F1
Alonso révèle quand il pourrait quitter la F1 : "Je veux gagner Le Mans et le Dakar"
Ces moments où Leclerc a perdu le championnat 2022
Alpine définit ses attentes par rapport à Gasly
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Aston Martin confirme : la marque ne deviendra pas motoriste en 2026
Leclerc prévient : Je serai "plus dur" en piste avec Verstappen en 2023
Le Portugal pour remplacer la Chine : réponse dans quelques jours !
Verstappen et Red Bull triomphent à Bakou; zéro pointé pour Ferrari!

Verstappen et Red Bull triomphent à Bakou; zéro pointé pour Ferrari!

Actualités F1

Verstappen et Red Bull triomphent à Bakou; zéro pointé pour Ferrari!

Verstappen et Red Bull triomphent à Bakou; zéro pointé pour Ferrari!

Max Verstappen a remporté le Grand Prix d'Azerbaïdjan devant son équipier Sergio Pérez, tandis que les deux Ferrari ont rapidement abandonné.

Le succès est total pour Red Bull, autant que la catastrophe l'est pour Ferrari : Bakou pourrait marquer un tournant du championnat. Verstappen a en effet facilement remporté la course ce dimanche devant Pérez, alors que Sainz puis Leclerc abandonnaient en raison de soucis de fiabilité.

Au départ, Pérez prenait immédiatement l'avantage sur Leclerc en faisant l'intérieur à la Ferrari au premier virage, tandis que Latifi écopait d'une pénalité de stop and go de dix secondes pour s'être mal placé sur la grille.

Pérez creusait rapidement un écart de deux secondes et Leclerc se trouvait rapidement sous le menace de Verstappen. Au 9e tour, la Ferrari de Sainz s'immobilisait au virage 4 en raison d'une panne hydraulique. La Scuderia en profitait pour faire rentrer Leclerc sous régime de voiture de sécurité virtuelle mais l'arrêt s'éternisait durant plus de 5 secondes. Les Mercedes et Gasly imitaient Ferrari en anticipant leur arrêt.

Ferrari connaît un Grand Prix d'Azerbaïdjan désastreux avec deux abandonsLire plus

Leclerc se trouvait ainsi à dix secondes de Verstappen, qui revenait sur son équipier : le champion du monde en titre prenait la tête au 15e tour tandis que Pérez recevait la consigne de ne pas se battre.

Le Mexicain restait ensuite immobilisé aux stands durant près de 6 secondes. Mais ce n'était rien à côté de ce qui allait arriver à Leclerc : au 20e tour, le moteur de la Ferrari rendait l'âme. Zéro pointé pour Ferrari, tandis que les Red Bull menaient la course...

Dès lors, la course n'avait plus grand-chose à proposer si ce n'est la tentative de remontée de Hamilton après les abandons de Zhou puis Magnussen, provoquant de nouveau l'intervention de la voiture de sécurité virtuelle.

Bénéficiant de gommes beaucoup plus fraiches, Hamilton passait Gasly pour le gain de la 4e place au 44e des 51 tours à parcourir. Mercedes alignait ainsi ses deux voitures derrière les Red Bull, aux troisième et quatrième rangs. Pérez prenait le point du meilleur tour.

Gasly récoltait les points d'une belle cinquième place, devançant Vettel, Alonso, Ricciardo, Norris et Ocon.

Ontdek het op Google Play