Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Albon fustige Alonso qui "doit être pénalisé" à Bakou !
WK2022
Un milliardaire de Hong Kong veut rejoindre la F1 avec une nouvelle équipe : "Je comprends la réticence"
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Patrick Tambay, ancien pilote de F1, est décédé à l'âge de 73 ans
Rosberg : Ricciardo ? On en parlait comme du futur champion il y a 2 ans à peine...
Les casques les plus particuliers de la saison 2022 de F1
Alonso révèle quand il pourrait quitter la F1 : "Je veux gagner Le Mans et le Dakar"
Ces moments où Leclerc a perdu le championnat 2022
Alpine définit ses attentes par rapport à Gasly
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Aston Martin confirme : la marque ne deviendra pas motoriste en 2026
Leclerc prévient : Je serai "plus dur" en piste avec Verstappen en 2023
Albon fustige Alonso qui "doit être pénalisé" à Bakou !

Albon fustige Alonso qui "doit être pénalisé" à Bakou !

Actualités F1

Albon fustige Alonso qui "doit être pénalisé" à Bakou !

Albon fustige Alonso qui "doit être pénalisé" à Bakou !

Alex Albon était mécontent à l'issue des qualifications ce samedi à Bakou.

Le pilote Thaïlandais estime avoir été gêné par le double champion du monde Fernando Alonso lors de l'ultime tour de la Q1.

Après l'accident de Lance Stroll ayant provoqué le drapeau rouge, le chronomètre était bloqué à 2 minutes 30. Albon faisait partie des pilotes éliminés qui auraient pu avoir une ultime chance de se qualifier en Q2.

Mais d'autres pilotes, dont ceux qualifiés s'essayaient à une second tentative. Fernando Alonso se trouvait de la Williams d'Albon. Alonso s'élançait également pour son ultime tentative, mais Albon qui a ensuite été éliminé, a jugé le tour de l'Espagnol trop lent, comme une tentative de nuire intentionnellement à ses adversaires.

Gasly vit sa meilleur qualif et s'intercale entre les MercedesLire plus

Lors de l'interview d'après qualifications, Le Thaïlandais ne demande ni plus ni moins qu'une sanction pour l'Espagnol.

"Il doit être pénalisé, ce gars (Alonso), il doit l'être", a déclaré Albon. "C'est ridicule. Il l'a fait pendant tout le tour. Il conduisait lentement exprès et ensuite c'était tellement évident, comment il est sorti de la piste, c'était ridicule."

"Il a freiné très tôt et ensuite il est juste sorti du circuit".

Alonso dément avoir "joué" lors de son tour en Q1

Fernando Alonso pour sa part ne comprend pas la plainte d'Albon, rejetant la faute sur la nature du tracé de Bakou.

"Pas vraiment", a-t-il répondu lorsqu'on lui a demandé s'il jouait des tours. "Ce virage, je pense que nous avons vu pendant les qualifications qu'il était extrêmement difficile."

"J'ai freiné tard, je ne pouvais pas faire le virage je pensais, donc j'ai pris la voie de secours. McLaren a fait de même en Q2, Sebastian [Vettel] pensait qu'il pouvait passer le virage et a cassé l'aileron avant (l'aileron de l'Allemand a subit un léger choc). Donc, il y a toujours une décision délicate que vous devez prendre en un dixième de seconde."

"Je sais que cela a entraîné des frustrations parce qu'il y avait des voitures en file et seulement deux minutes trente [restantes] à la fin de la Q1. Honnêtement, je les comprends parce que j'ai aussi été dans la position inverse à plusieurs reprises."

La proposition d'Alonso pour les qualifications

Le quadragénaire a poursuivi en suggérant que peut-être le format des qualifications devrait être modifié afin d'éviter des situations comme celle-ci à l'avenir.

"Je pense qu'Esteban [Ocon] a manqué la Q3 à cause d'un drapeau jaune en Q2 causé par McLaren, donc nous devons trouver une meilleure solution pour ce genre de problème parce que nous devrions tous être en mesure de faire nos tours".

"Même l'ancien format avec la superpole, où nous avions tous un seul tour sur la piste, peut-être que c'était bon pour la télévision et c'était bon pour nous aussi, parce qu'en ce moment il y a trop d'interaction avec les autres voitures, avec les aspirations, avec les drapeaux jaunes et ce n'est pas le mieux."

Ontdek het op Google Play