Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ferrari condamne l'incohérence des décisions de la FIA

Ferrari condamne l'incohérence des décisions de la FIA

Actualités F1

Ferrari condamne l'incohérence des décisions de la FIA

Ferrari condamne l'incohérence des décisions de la FIA

Mattia Binotto a condamné la FIA pour son manque de cohérence après que Ferrari ait échoué dans sa réclamation à Monaco.

Ferrari s'est sentie lésée cette saison, avec un certain nombre de décisions des commissaires en sa défaveur.

Christian Horner n'en veut pas à VerstappenLire plus

À Monaco, la Scuderia s'est plainte après la course que les pilotes Red Bull Sergio Perez et Max Verstappen aient touché la ligne jaune à la sortie de la voie des stands, ce qui n'était pas autorisé par les notes de la direction de course.

Cependant, une modification du Code Sportif International, au cours de l'hiver, permet désormais aux pilotes de longer la ligne, mais pas de la franchir avec une roue.

À la question de savoir si Ferrari est satisfait de la "nouvelle" règle de sortie des stands, Binotto a répondu : "C'est l'une des décisions dont nous ne sommes pas satisfaits."

"Quand nous avons protesté, nous savions ce qui allait se passer. Mais il était juste que nous protestions pour montrer que nous n'étions pas d'accord avec la décision à ce moment-là."

"Et nous pensons toujours que ce n'était pas la bonne décision."

"En fait, ils ont dû changer les notes du directeur de course ici à Bakou, ils ont dû changer l'entrée des stands."

"Ils discutent déjà du fait que peut-être nous devrions changer le Code Sportif International pour faire les choses correctement."

Suggérant que l'absence d'appel ultérieur de Ferrari démontre l'acceptation par l'équipe de la décision de la FIA, Binotto a précisé que la protestation n'était pas dirigée contre Red Bull.

Il a ajouté : "C'est un combat équitable entre les deux équipes en ce moment et je suis heureux de transférer avec le combat équitable."

"C'était plus pour montrer à la FIA que nous ne sommes pas heureux avec le genre de décisions qu'ils prennent."

Les nouveaux directeurs de course de la FIA ont besoin de temps

Suite aux événements de la finale controversée de la saison de l'an dernier à Abou Dhabi, la FIA a démis Michael Masi de son poste de directeur de course de la F1.

Masi a été remplacé par Niels Wittich et Eduardo Freitas, le vétéran Herbie Blash faisant office de conseiller principal permanent.

Interrogé sur le fait de savoir s'il fallait avoir trois directeurs de course, comme l'a suggéré le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, ou si l'instance dirigeante devait revenir à un seul directeur, Binotto estime qu'il faut laisser à Wittich et Freitas le temps de s'installer.

"Ce n'est certainement pas un travail facile", a expliqué Binotto.

"Ces gars-là ont besoin d'un peu plus d'expérience. Ce n'est pas quelque chose que l'on apprend dès la première course."

"Si vous regardez le début de la saison, nous ne pouvons pas être heureux de la façon dont nous avons souvent été désavantagés par des décisions, mais c'est comme ça."

Russell - "Je ne nous vois pas courir comme ça les quatre prochaines années"Lire plus

"Nous comprenons la difficulté. Je pense que pour les faire progresser, nous devons aussi les aider. Nous avons besoin d'une collaboration entre les équipes et les directeurs de course pour nous assurer qu'ils comprennent et s'améliorent aussi vite que possible."

"Sans aucun doute, jusqu'à présent dans la saison, il n'y a pas eu de cohérence dans les décisions. Je pense que nous ne pouvons pas le nier, comme nous ne pouvons pas nier que ce n'est pas un travail facile."

Reportage supplémentaire de Ian Parkes

Ontdek het op Google Play