Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Christian Horner n'en veut pas à Verstappen
WK2022
Newey se méfie de la concurrence en 2023
Pourquoi le départ de Binotto risque de mettre à mal Ferrari ?
Russell confie avoir beaucoup appris lors de son passage chez Williams
Binotto quitte officiellement la Scuderia Ferrari
Red Bull avait une cible dans le dos en 2022 - Horner
Brawn prend sa retraite et regardera la F1 depuis son canapé
Hill pense savoir pourquoi Haas a libéré Schumacher de son contrat
Steiner casse internet en faisant un coup de pub pour Haas
Le tracé du GP d'Arabie Saoudite modifié après des discussions FIA - pilotes
Verstappen livre un verdict accablant sur les circuits urbains
Ross Brawn à la tête de la Scuderia Ferrari en 2023 ?
Hamilton "époustouflé par la remontée de ses pilotes" et du titre en Extrême E
McLaren répond à la rumeur Porsche
Horner encourage Vettel à prendre la direction d'une écurie de F1
Christian Horner n'en veut pas à Verstappen

Christian Horner n'en veut pas à Verstappen

Actualités F1

Christian Horner n'en veut pas à Verstappen

Christian Horner n'en veut pas à Verstappen

Christian Horner n'en veut pas à Jos Verstappen, après les déclarations de ce dernier lors du Grand Prix de Monaco.

Max Verstappen soutient Red Bull après les reproches de son père à MonacoLire plus

Max Verstappen a terminé troisième en Principauté, derrière Sergio Perez, vainqueur, et Carlos Sainz, deuxième.. Au lendemain de la course, son père Jos estimait, sur le site verstappen.com , que Red Bull n'avait pas optimisé la stratégie de course en faveur de son fils, lui faisant perdre "10 points" au championnat. Avec sa victoire en principauté, Sergio Perez revenait à 15 points de Max Verstappen, le Mexicain s'affichant comme un prétendait au titre mondial.

À Bakou, vendredi, Horner a été interrogé par Sky Sports F1 sur les critiques de Jos Verstappen.

"Je pense que les pères ne sont jamais totalement objectifs", a commencé Horner.

"Je ne sais pas comment vous êtes en tant que père de course [faisant référence au commentateur Damon Hill de Sky Sports], mais ce qui n'était pas apparent pour Jos, de toute évidence, c'était toutes les informations que nous avons pendant une course".

Jos Verstappen : "Red Bull n'a pas vraiment aidé Max"Lire plus

"Bien sûr, si nous l'avions fait rentrer aux stands, il serait sorti derrière George, je pense, à ce moment-là."

Horner a ensuite déclaré qu'il était "absolument d'accord" avec le fait que Jos Verstappen exprime son opinion personnelle.

"Je pense que Jos est sa propre personne, n'est-ce pas ? C'est sa propre personnalité. Donc, évidemment il a des opinions."

"Je pense que c'est très bien qu'il exprime son opinion. La réalité pour nous était évidemment légèrement différente. Donc ce n'est pas un problème."

La stratégie dictée par le premier pilote Red Bull en piste

Horner a également expliqué la stratégie de son équipe, qui est avant tout décidée par le pilote Red Bull qui est en tête.

"Le pilote numéro un est le pilote qui est en tête, c'est aussi simple que cela", a déclaré le Britannique.

"C'est pourquoi Checo a reçu l'appel sur le pitstop, Max n'aurait même pas la position de piste par exemple, si nous avions choisi de l'arrêter. Mais notre combat n'est pas entre nos deux pilotes. Nous avons une Ferrari très, très compétitive avec deux pilotes rapides dedans."

"L'équipe a énormément travaillé. Vous l'avez vu juste une semaine plus tôt à Barcelone, et collectivement en tant qu'équipe, nous devons prendre le combat et ensuite relever le défi à Ferrari, qui semble très rapide cette année."

Ontdek het op Google Play