Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Russell - "Je ne nous vois pas courir comme ça les quatre prochaines années"

Russell - "Je ne nous vois pas courir comme ça les quatre prochaines années"

Actualités F1

Russell - "Je ne nous vois pas courir comme ça les quatre prochaines années"

Russell - "Je ne nous vois pas courir comme ça les quatre prochaines années"

George Russell pense que la F1 pourrait être obligée de discuter de l'impact de ces nouvelles monoplaces après avoir exprimé ses inquiétudes sur la santé des pilotes.

Les essais du Grand Prix d'Azerbaïdjan ont été marqués par un phénomène de "marsouinage" répandu sur l'ensemble du plateau. Mercedes semble être l'écurie la plus impactée par ce phénomène, George Russell et Lewis Hamilton se sont en effet plaints de se faire secouer dans leur baquet.

Un oubli de Charles Leclerc était l'origine du problème moteur de sa FerrariLire plus

Le plus jeune des pilotes Mercedes s'est plaint de douleurs au dos et à la poitrine plus tôt cette saison à cause de ces rebonds. Son coéquipier a exprimé les mêmes inquiétudes après les essais libres de vendredi à Bakou.

Après que le duo des Flèches d'argent n'ait terminé que septième et douzième lors des EL2, Russell a déclaré : "C'était une journée délicate et clairement, nous n'étions pas aussi compétitifs que nous l'aurions souhaité."

"C'est un circuit difficile pour faire fonctionner les pneus et les mettre dans la bonne fenêtre d'utilisation. Vous avez vu un certain nombre d'autres pilotes réaliser leurs meilleurs temps à la fin de la séance, alors que Ferrari et Red Bull semblent capables de les mettre en route bien plus rapidement."

"Pour le moment, ils ont une voiture fondamentalement plus rapide que la nôtre et nous faisons tout ce que nous pouvons pour les rattraper."

"La gestion des pneus, c'est probablement 50 % de notre problème. Le reste est juste le manque de performance que nous avons en ce moment."

George Russell a soulevé des préoccupations concernant le rebond des voitures lors des essais de pré-saison et a appelé à un retour à la suspension active pour aider à atténuer la violence des oscillations.

D'autres équipes ont également souffert d'un horrible "marsouinage" sur la longue ligne droite de départ et d'arrivée, Pierre Gasly qualifiant sa conduite comme étant "terrifiante".

Max Verstappen soutient Red Bull après les reproches de son père à MonacoLire plus

Le directeur de l'Association des pilotes de Grand Prix, George Russell, a continué de se plaindre, ajoutant : "Maintenant que les voitures sont si proches du sol, dans les virages à grande vitesse, les voitures sont complètement à plat et c'est la même chose pour tout le monde. Ce n'est vraiment pas confortable à conduire."

"Je ne sais pas ce que l'avenir réserve avec ces monoplaces, mais je ne nous imagine pas courir comme ça pendant les quatre prochaines années. Donc, pour nous tous, des conversations seront nécessaires, car nous sommes tous dans le même bateau", a conclu le jeune Anglais.

Ontdek het op Google Play