Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Max Verstappen soutient Red Bull après les reproches de son père à Monaco

Max Verstappen soutient Red Bull après les reproches de son père à Monaco

Actualités F1

Max Verstappen soutient Red Bull après les reproches de son père à Monaco

Max Verstappen soutient Red Bull après les reproches de son père à Monaco

Max Verstappen a cherché à se désolidariser des affirmations de son père Jos selon lesquelles la stratégie de Red Bull à Monaco a favorisé le vainqueur de la course, Sergio Perez.

Jos Verstappen s'est exprimé sur le site internet de Max après le Grand Prix de Monaco pour reprocher à Red Bull des décisions qui ont "tourné complètement en faveur de Checo".

Alonso croit au podium : ''Beaucoup de choses sont possibles à Bakou''Lire plus

Après avoir percuté le mur et provoqué un drapeau rouge en fin de séance de qualification, Perez s'est aligné en troisième position sur la grille devant Verstappen. Pendant la course, les erreurs de Ferrari ont ensuite permis au duo de terminer premier et troisième.

Cependant, Verstappen père estime que Red Bull aurait dû accorder à son fils, leader du championnat, un traitement préférentiel et ne pas "jeter" 10 points à la poubelle.

Interrogé sur les commentaires de son père, Max a expliqué : "Ma course était déjà terminée samedi, après le drapeau rouge qui m'a obligé à partir en quatrième position."

"Vous êtes la deuxième voiture, donc vous ne faites que suivre les ordres de l'équipe. Nous avons très bien fait en tant qu'équipe pour mettre les voitures là où elles sont."

"On a aussi eu un peu de chance avec des voitures de queue qui ont retardé les Ferrari et d'autres choses comme ça, mais c'est bien."

Revenant sur le fait qu'il a manqué les Q3 à Monaco et en Azerbaïdjan l'année dernière, il a ajouté : "Sur un circuit routier, c'est vraiment facile de se faire avoir et ce n'est qu'un week-end de course."

Verstappen a " effleuré la ligne " à Monaco

Dans ses notes préalables à l'événement pour le Grand Prix d'Azerbaïdjan, le directeur de course de la FIA, Niels Wittich, a confirmé que les pilotes peuvent désormais toucher la ligne à la sortie des stands, tant qu'aucun pneu ne franchit entièrement la marque.

Cette clarification fait suite à une protestation de Ferrari contre les deux pilotes de Red Bull pour avoir touché la ligne à Monaco.

Cette action a été jugée légale en raison d'une modification apportée au Code Sportif International au cours de l'hiver.

Interrogé sur le fait de savoir s'il était au courant à ce moment-là, Verstappen a expliqué : "Je ne l'ai pas traversé, j'ai roulé dessus."

Michel Vaillant - Cannonball : à vitesse grand V à travers les Etats-UnisLire plus

"Mais c'était aussi humide dans le virage, donc j'ai naturellement dérivé de ce côté. Normalement, je pense que vous ne voulez pas vous mettre dans cette position, mais aussi, sur la plupart des lignes de sortie des stands, vous n'avez pas vraiment besoin de le faire."

"Je savais que ça allait être serré, mais il faut, bien sûr, utiliser toutes les marges que l'on a."

Reportage supplémentaire de Ian Parkes

Ontdek het op Google Play