Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Un aileron arrière "vibrant" chez Verstappen à Bakou

Un aileron arrière "vibrant" chez Verstappen à Bakou

Actualités F1

Un aileron arrière "vibrant" chez Verstappen à Bakou

Un aileron arrière "vibrant" chez Verstappen à Bakou

Les images des premiers essais libres du Grand Prix d'Azerbaïdjan ont laissé entrevoir un élément arrière vibrant fortement sur la Red Bull du Néerlandais lors de l'actionnement du DRS.

Après l'épisode du DRS qui ne s'enclenche pas à Barcelone, l'élément arrière sur la voiture de Verstappen a encore fait parler à l'occasion des Essais Libres 1 du Grand Prix d'Azerbaïdjan.

En pleine ligne droite, à l'activation du DRS, la partie supérieure de l'aile arrière a été vu vibrant fortement.

EL1 - Perez poursuit sur sa lancée de Monaco, les Mercedes toujours secouéesLire plus

Interrogé à ce sujet, Christian Horner, le directeur de l'écurie Red Bull, a confirmé que son équipe était déjà au travail pour résoudre ce problème. "Evidemment, nous avons vu cela", indique le dirigeant anglais.

"Nous avons les données et nous avons la comparaison avec l’aile de Sergio, je pense donc qu’il y a des modifications ou des réglages que nous devons faire juste pour nous assurer que nous éliminons cela pour cet après-midi."

Des différences entre les deux Red Bull ?

A noter que ces vibrations n'étaient visibles que sur la voiture de Verstappen, Sergio Perez, qui a conclu les Essais Libres 1 en tête, n'ayant pas connu ce problème. De quoi indiquer l'utilisation d'éléments différents sur les deux voitures.

"Le poids est toujours un facteur critique et vous recherchez évidemment cela partout dans la voiture, mais il y avait une différence entre les voitures", continue Horner.

"Nous avons juste besoin de regarder sa configuration et sa rigidité et, espérons-le, nous pourrons résoudre cela."

Christian Horner précise également que ces vibrations "nuisaient à la performance" de la voiture de Verstappen, ce qui pourrait expliquer l'écart qui sépare le meilleur chrono du champion du monde en titre à celui de son équipier à l'issue de la session.

"Les gars sont dedans et j’espère que nous résoudrons cela pour la prochaine session."

"Il semble que ce problème affecte toujours la voiture de Max pour une raison quelconque", conclut Horner.

"Nous devons prendre le dessus. Nous avons compris les problèmes de Barcelone et j’espère que nous pourrons régler cela pour la prochaine session."

Ontdek het op Google Play