Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
EL1 - Perez poursuit sur sa lancée de Monaco, les Mercedes toujours secouées

EL1 - Perez poursuit sur sa lancée de Monaco, les Mercedes toujours secouées

Actualités F1

EL1 - Perez poursuit sur sa lancée de Monaco, les Mercedes toujours secouées

EL1 - Perez poursuit sur sa lancée de Monaco, les Mercedes toujours secouées

Lors de cette séance d'essais libres 1 du Grand Prix d'Azerbaïdjan, les Ferrari de Charles Leclerc et de Carlos Sainz se sont intercalées entre les Red Bull de Sergio Perez et de Max Verstappen.

Les vingt premières minutes

Les 20 pilotes ont fait leur entrée en piste, la plupart en pneus médiums, afin de prendre leurs premiers repères sur cette piste extrêmement rapide de Bakou. De nombreuses écuries arrivent avec de nouvelles pièces (nouveaux pontons chez Alpine et ailerons avant chez Mercedes).

Souvent à l'erreur et parfois malchanceux, Mick Schumacher n'a pas été épargné en tout début de séance. En effet, le pilote allemand de l'écurie Haas a dû très rapidement stopper sa VF-22 en bord de piste. Il semblerait qu'une fuite venant d'un radiateur soit à l'origine de cette avarie mécanique.

Ce week-end, Pirelli a amené les pneus les plus tendres de sa gamme, les mêmes qui étaient utilisés à Monaco il y a deux semaines.

On a pu observer, dans les longues lignes droites du circuit urbain de Bakou, les monoplaces fortement rebondir. Les multiples séances ainsi que le Grand Prix mettront à l'épreuve les pilotes. Lewis Hamilton parlait récemment des désagréments de ces rebonds. George Russell s'était aussi plaint de ce phénomène, ressentant des douleurs dans la poitrine.

Deuxième pilote avec Mick Schumacher à ne pas avoir marqué de point cette saison, Nicholas Latifi a lui aussi dû stopper sa monoplace en bord de piste. C'est une coupure générale qui est venue mettre fin à la séance d'essai du Canadien.

Après vingt minutes de roulage, Max Verstappen était en tête de la feuille des temps avec un chrono de 1:46.932 en gommes médiums. Il était suivi de Charles Leclerc en gommes dures (+0.067), Sergio Perez (+0.773) et Fernando Alonso (+1.458) tous les deux en pneus jaunes.

À la mi-séance

En retrait depuis le début de saison, les deux AlphaTauri se positionnaient quatrièmes et cinquièmes à trente minutes du terme de la séance. Pierre Gasly avouait attendre avec impatience ce Grand Prix, une piste où le pilote français performe régulièrement.

Alors que Mercedes s'attendait à poursuivre sur sa lancée de Barcelone, force est de constater que les problèmes de rebonds ne sont pas encore résorbés. En effet, après une demi-heure d'essais, les deux Flèches d'argent se positionnaient en treizièmes et quatorzièmes positions avec les gommes jaunes.

Pendant la séance, Max Verstappen s'est plaint du vent qu'il rencontrait en bout de ligne droite. Peut-être accentué par le marsouinage, on a pu voir le flan de l'aileron arrière de la Red Bull fortement trembler. Red Bull avait déjà rencontré ce problème en fin de saison 2021.

Après 40 minutes de roulage, Red Bull faisait parler sa vitesse de pointe et plaçait ses deux pilotes aux deux premières places. Avec les pneus tendres,Sergio Perez (1:45.476) devançait Max Verstappen (+0.334) et Carlos Sainz (+0.536).

Les vingt dernières minutes

Enfin chaussé des pneus les plus tendres amenés par Pirelli, Charles Leclerc n'a pas pu faire mieux qu'une troisième place, derrière les deux Red Bull. À l'image de Djedda, les monoplaces autrichiennes développent une belle vitesse de pointe.

Sur une deuxième tentative et cette fois-ci sans avoir été gêné par George Russell, Charles Leclerc prend le second temps et s'immisce entre Sergio Perez et Max Verstappen.

Derrière les quatre meilleurs monoplaces de 2022, Mercedes semble se battre avec AlphaTauri, naviguant à plus d'une seconde du temps de référence fixé par le pilote mexicain de chez Red Bull.

À cinq minutes du terme de la séance, Fernando Alonso, ainsi que Lando Norris complétaient le top 10, à deux secondes du temps de référence. Leurs coéquipiers respectifs naviguaient eux en 17eme (Ocon) et 18eme positions (Ricciardo).

Au terme de cette séance d'essais libres 1, Sergio Perez garde la tête de la feuille des temps. Il devance alors Charles Leclerc, Max Verstappen et Carlos Sainz. Bien plus loin, on retrouve trois écuries à la lutte ; Alpine, Mercedes et AlphaTauri.

Le classement des essais libres 1 du Grand Prix d'Azerbaïdjan

Ontdek het op Google Play