Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Clash Le Mans/F1 : pas d’inquiétude pour les organisateurs du Grand Prix d’Azerbaïdjan

Clash Le Mans/F1 : pas d’inquiétude pour les organisateurs du Grand Prix d’Azerbaïdjan

Actualités F1

Clash Le Mans/F1 : pas d’inquiétude pour les organisateurs du Grand Prix d’Azerbaïdjan

Clash Le Mans/F1 : pas d’inquiétude pour les organisateurs du Grand Prix d’Azerbaïdjan

Le directeur exécutif du Circuit de Bakou, Arif Rahimov, n’a aucune inquiétude au sujet du clash entre le début des qualifications en du Grand Prix d’Azerbaïdjan, et le départ dans le même temps des 24 Heures du Mans.

Le départ des mythiques 24 Heures du Mans aura en effet lieu à 16h, soit en même temps que le début des qualifications à Bakou.

Si on pourrait craindre que le clash de ces deux évènements ne dilue l’audience de la Formule 1 à cet horaire précis, il ne s’agit pas d’une inquiétude pour Arif Rahimov, directeur exécutif du Circuit de Bakou.

GP d'Azerbaïdjan : tout ce qu'il faut savoir !Lire plus

"Pour être honnête, je pense que Le Mans dure un peu plus longtemps qu'une course typique, n'est-ce pas", plaisante ce dernier.

"Je pense donc que la partie la plus importante du Mans est le début de la course, mais la partie la plus importante des qualifications est la fin de la séance."

"Donc je pense qu’on peut amener les spectateurs, les téléspectateurs à regarder le début du Mans et la fin des qualifications."

Rahimov a été également interrogé sur l'existence de discussions concernant un éventuel déplacement de l'horaire des qualifications, qui se tenaient plutôt aux alentours de 18h00 les années précédentes.

"Pas vraiment", continue-t-il. "Notre programme est conçu sur la base de beaucoup de facteurs." "Ce sont aussi nos facteurs internes ici, avec tous les événements que nous devons placer le samedi, notamment la course de Formule 2. Il n'y a donc généralement pas beaucoup de choix pour déplacer les choses dans le programme."

"Mais comme je l’ai mentionné, j'aurais été davantage déçu si [le départ des 24 Heures du Mans] clashait avec la fin des qualifications. Je pense toujours que cela attirera les spectateurs, malgré tout".

Ontdek het op Google Play