Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Red Bull se méfie de la "dangereuse" Mercedes

Red Bull se méfie de la "dangereuse" Mercedes

Actualités F1

Red Bull se méfie de la "dangereuse" Mercedes

Red Bull se méfie de la "dangereuse" Mercedes

Le docteur Helmut Marko, conseiller en sport automobile de Red Bull, a admis qu'il se méfiait du " dangereux potentiel " de Mercedes.

Mercedes n'a pas été en mesure d'égaler Red Bull et Ferrari en termes de rythme lors des sept premières courses de la saison.

Endurance : Peugeot confirme ses équipages pour la première course de la 9X8Lire plus

Mais lors des essais des récentes courses à Miami et en Espagne, Lewis Hamilton et George Russell ont pu combler l'écart avec les leaders.

"Mercedes fait des tours incroyablement rapides lors des essais et aussi lors des courses, à la fois avec Hamilton et Russell", a déclaré Marko à Formel1.de.

"Pas continuellement, donc pour nous, il est difficile d'interpréter d'où viennent ces temps au tour. En écoutant attentivement les gens de Mercedes, je ne pense pas qu'ils le sachent non plus."

"Mais ce qui est dangereux, c'est que le potentiel semble être là. Et une fois que cela peut être appelé sur une distance de course, alors ils seront juste là où juste en tête."

Les difficultés de Mercedes "ne sont pas du bluff"

George Russell et Lewis Hamilton ont tous deux été en mesure d'extraire un fort rythme de la W13 à certains moments en course, mais aucun n'a réussi à maintenir cette vitesse.

À la question de savoir si Mercedes a masqué sa vitesse toute la saison, Marko a ajouté : "Non, ce n'est pas du bluff."

"Le bluff, c'est quand ils avaient cet avantage bizarre sur le moteur et l'année dernière le moteur d'Hamilton - là ils ont bluffé. Donc, aujourd'hui, je ne le crois pas."

Binotto : "Nous ne regardons pas les classements"Lire plus

"Et c'est vraiment très difficile de comprendre pourquoi cette voiture est si rapide. Ils étaient les plus rapides du plateau à un moment donné, mais ça ne dure pas longtemps."

En amont de ce Grand Prix d’Azerbaïdjan, Red Bull dispose de 99 points d’avance sur son ancienne rivale de 2021. Mercedes semble subir de plein fouet le passage à cette nouvelle réglementation. Attention, l’écart entre les deux écuries peut paraître abyssal, mais le développement des monoplaces au cours de l’année pourrait bien renverser l’ordre établi.

Ontdek het op Google Play