Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ricciardo : "Je n’ai pas oublié comment piloter"
WK2022
Domenicali apporte son soutien à Binotto, après son départ de Ferrari
Wolff sur les difficultés rencontrées par Mercedes en 2022 - "Un mal nécessaire"
Hamilton exige une "véritable étude" concernant l'absence des femmes en F1
Steiner va publier un livre sur les coulisses de la F1 - "Surviving to Drive"
Sargeant dévoile le numéro avec lequel il roulera en F1
Hülkenberg livre son verdict sur les différences entre Aston Martin et Haas
Horner demande à Red Bull de ne pas se reposer sur ses lauriers en 2023
Wolff explique toute l'étendue du déficit de Mercedes en 2022
Norris souligne la réalisation "exceptionnelle" de McLaren
Un milliardaire hongkongais veut entrer en F1
Les numéros des pilotes confirmés pour la saison 2023
Mike Krack : Aston Martin doit passer un cap en 2023
Mercedes rend un vibrant hommage à Niki Lauda
Ricciardo sera présent sur "une douzaine de courses au maximum" avec Red Bull en 2023
Ricciardo : "Je n’ai pas oublié comment piloter"

Ricciardo : "Je n’ai pas oublié comment piloter"

Actualités F1

Ricciardo : "Je n’ai pas oublié comment piloter"

Ricciardo : "Je n’ai pas oublié comment piloter"

Pointé du doigt pour son manque de performances, mis sous pression par le directeur général de McLaren Racing Zak Brown, Daniel Ricciardo répond aux critiques.

Arrivé en 2021 chez McLaren en provenance de chez Renault, Ricciardo semblait avoir rapidement trouvé sa place au sein de l’écurie britannique, aux côtés de son complice Lando Norris.

Hamilton sur les plans de retraite : "Pourquoi devrais-je arrêter ?"Lire plus

Régulièrement dans les points en début de saison dernière, le pilote australien avait renoué avec le succès lors d’un Grand Prix de Monza épique, et permis à McLaren de mettre fin à une longue période sans victoire, Ricciardo emmenant de surcroît un doublé devant Norris.

Huitième du championnat 2021, Daniel Ricciardo avait de grandes ambitions pour 2022 et l’arrivée de la nouvelle règlementation technique, mais le natif de Perth s’est montré en difficulté depuis l’ouverture de la saison.

Après un Grand Prix d’ouverture catastrophique à Bahreïn, où Ricciardo et Norris ont évolué en queue de peloton, ce dernier a su redresser la barre pour marquer rapidement les premiers points de McLaren, signant même un podium à Imola.

Ricciardo, lui, peine à trouver de la compétitivité, et se retrouve systématiquement surclassé par son équipier anglais. Après sept Grand Prix, il n’a marqué des points qu’à une seule reprise (sixième chez lui en Australie), et a de plus commis de nombreuses fautes qui l’ont contraint à l’abandon.

Il semble désormais sous pression au sein de sa propre équipe, à tel point que Zak Brown, le directeur général de McLaren Racing, a indiqué que son pilote "ne répondait pas [aux] attentes", évoquant même des "mécanismes" dans lesquels les deux parties sont « engagées », faisant ainsi allusion à une possible rupture de contrat avec Daniel Ricciardo en cas de manque de résultats.

Sous le feu des critiques, Ricciardo tente de continuer à tracer son sillon, évoquant à son tour ses propres émotions du moment.

"C'est une sorte de flux et reflux où parfois je m'en veux", a ainsi confié l’Australien dans une interview à Crash.net. "Mais d'autres fois, je suis gonflé à bloc et motivé pour prouver à beaucoup de gens qu'ils ont tort et me prouver à moi-même que j'ai raison. "

"Le plus souvent, je me moque du doute. Parce que même l'année dernière, c'est sûr, il y a eu des moments où j'essayais de comprendre. Mais déjà en avril et mai [l'année dernière], il y avait des articles du genre 'il n’est pas dans le coup’, alors que six mois plus tôt, en 2020, j'étais considéré comme l'un des meilleurs pilotes de cette saison."

"C'est la preuve que les pilotes de F1 sont vulnérables comme la plupart des autres stars du sport d'élite quand il s'agit de la nature inconstante des fans", continue-t-il.

"La réalité est que je n'ai pas oublié comment piloter en six mois, je n'ai pas perdu ma compétitivité, c'est juste une sorte de moment dans le temps dont je sais que je peux me sortir."

Ontdek het op Google Play