Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Gasly -  "Les trois premières équipes sont dans un monde différent"

Gasly - "Les trois premières équipes sont dans un monde différent"

Actualités F1

Gasly - "Les trois premières équipes sont dans un monde différent"

Gasly -  "Les trois premières équipes sont dans un monde différent"

Pierre Gasly, pilote pour AlphaTauri, est déçu que les nouvelles réglementations n'aient pas permis aux équipes de se rapprocher davantage du peloton de tête. Les nouvelles règles et voitures devaient rendre les choses plus imprévisibles, mais le Français affirme que ce n'est pas le cas.

Les nouvelles règles ont été introduites pour améliorer les courses. Si les monoplaces peuvent mieux se suivre qu'auparavant, la situation en tête de peloton n'est pas très différente de celle des années précédentes.

Williams estime ne pas avoir perdu au change en passant de Russell à AlbonLire plus

Cette saison, Ferrari et Red Bull mènent la danse et les autres équipes ne semblent pas être en mesure de les rattraper. Mercedes essaie toujours de gagner du temps, mais aucune autre équipe ne semble pouvoir jouer à la régulière un podium.

L'écart est plus important que prévu

Pierre Gasly a fait part de ses inquiétudes à RaceFans : "Je m'attendais à ce que le peloton soit plus serré. Je pense que si vous regardez de la quatrième position la plus rapide à probablement la dernière, il y a très peu de choses entre les deux."

Le milieu de peloton est extrêmement disputé cette saison. En effet, toutes les écuries ont déjà intégré le top 10 d'un Grand Prix au moins une fois cette saison. En-dehors de ces batailles, aucune équipe ne peut vraiment tenir longtemps contre une Ferrari ou une Red Bull. Le pilote AlphaTauri, âgé de 26 ans, espère toujours qu'une équipe de milieu de tableau pourra remonter vers le sommet du classement.

Moins de dépendance à l'égard des équipements

Pour le Français, c'est clair, le top 3 était plus serré l'an dernier. "Mais le top 3 est dans un monde différent en 2022. Même l'année dernière, j'étais souvent excité parce que je pouvais distancer une Ferrari, parfois une Red Bull et parfois une Mercedes. J'ai l'impression que les trois premiers, même s'ils étaient plus rapides, étaient plus faciles à rattraper et qu'on pouvait parfois les taquiner. Cette année, ce n'est pas le cas", poursuit-il.

Prévisions météo pour le Grand Prix de F1 d'AzerbaïdjanLire plus

"J'espère que nous pourrons trouver une solution pour les années à venir. Nous voulons que les pilotes puissent avoir un impact plus important sur le résultat final", conclut Gasly.

Ontdek het op Google Play