Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Haas à Red Bull : "Commencez à économiser maintenant !"

Haas à Red Bull : "Commencez à économiser maintenant !"

Actualités F1

Haas à Red Bull : "Commencez à économiser maintenant !"

Haas à Red Bull : "Commencez à économiser maintenant !"

Le directeur de l'écurie Haas, Guenther Steiner, avertit Red Bull sur le ton de l'ironie.

Récemment, le patron de l'équipe Red Bull, Christian Horner, a déclaré que certaines équipes pourraient manquer des courses en raison du taux d'inflation qui met actuellement à mal la tenue du plafond budgétaire.

Seules les grandes équipes (Red Bull, Ferrari, Mercedes et McLaren) se sont pour l'instant exprimées en faveur de l'adoption d'une mesure exceptionnelle qui autorisait les équipes à dépasser le plafond budgétaire mis en place pour "cas de force majeure".

Certaines équipes plus modestes s'y opposent et chez Haas, Steiner préfère manier l'ironie et lance un message clair à Red Bull et Horner : s'ils pensent vraiment qu'ils risquent de manquer des courses en fin de saison, "qu'ils commencent à économiser maintenant !"

Les coûts liés au transport et à la consommation d'énergies ont bel et bien grimpé en flèche ces derniers temps, essentiellement en raison de la guerre entre la Russie et l'Ukraine. Il faut aussi ajouter les conséquences de la pandémie de coronavirus.

Dès lors, les 140 millions de dollars de budget autorisés ne semblent pas suffire en 2022 mais, de nouveau, la F1 voit s'opposer ses équipes les plus riches aux plus modestes, qui estiment que les "grandes écuries" cherchent à obtenir un avantage de façon détournée.

Red Bull veut adapter ses évolutions en fonction... de Ferrari !Lire plus

"Je réponds à Christian qu'il faut commencer à économiser maintenant car la saison est longue et dure encore six mois !" a lancé le directeur de l'écurie américaine Haas.

"Si le risque est réel de manquer les dernières courses, alors il faut économiser. Après tout, c'est du business. Et si Red Bull venait à être absent des quatre derniers Grands Prix, neuf équipes seraient très heureuses de pouvoir se partager les revenus du championnat !"

"Je ne parle même pas de Ferrari, qui serait vraiment heureuse de voir Red Bull s'absenter."

"Plus sérieusement, c'est trop facile d'affirmer que c'est impossible d'y arriver. En tant qu'homme d'affaires, vous devez y arriver. Vous, les médias, c'est la même chose : si vous voyagez toute l'année pour suivre les Grands Prix et que vous dépensez plus qu'autorisé, vous arriverez près de votre patron avant les dernières courses en lui disant : 'Patron, je ne peux pas couvrir les derniers Grands Prix, je n'ai plus d'argent.' Comment réagirait-il ?"

"Il vous répondrait que vous auriez dû voyager en classe économique en début de saison et qu'il faut pouvoir gérer un budget. C'est pareil dans ce cas-ci..."

Ontdek het op Google Play