Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
MotoGP - La (très) belle opération de Fabio Quartararo
WK2022
La manoeuvre de Vettel sur Magnussen à Austin élue meilleur dépassement par les fans
Silverstone procède à des changements pour rapprocher les fans de l'action
Aileron avant controversé de Mercedes : la FIA comble la faille réglementaire
Tost (AlphaTauri) : Russell est supérieur à Hamilton
Les pilotes Ferrari ont dit au revoir à la F1-75
Wolff : Hamilton fait désormais partie du management chez Mercedes
Verstappen, toujours pas fan des courses sprints
La FIA abandonne l'obligation de vaccination COVID en 2023
Le Grand Prix des Pays-Bas à Zandvoort prolongé jusqu'en 2025
Vasseur à la tête de l'équipe Ferrari : une annonce avant Noël ?
Insolite : Le top 5 des plus belles moustaches de la F1
Norris : "Non, la McLaren n'a pas été développée pour moi"
Wolff : "trop de verre brisée" avec Binotto pour le faire venir chez Mercedes
La livrée de l'Audi de Formule 1 déjà disponible dans F1 22
MotoGP - La (très) belle opération de Fabio Quartararo

MotoGP - La (très) belle opération de Fabio Quartararo

Actualités F1

MotoGP - La (très) belle opération de Fabio Quartararo

MotoGP - La (très) belle opération de Fabio Quartararo

Vainqueur autoritaire du Grand Prix de Catalogne, disputé sur le circuit de Barcelone, Fabio Quartararo a réalisé une formidable opération dans sa défense du titre mondial MotoGP.

Le jeune pilote français de l’équipe factory Yamaha a remporté une victoire dominatrice en se détachant immédiatement au départ après avoir pris le meilleur sur Aleix Espargaró, l’un de ses principaux rivaux pour le titre, puis en ne laissant aucune chance à ses rivaux d’égaler son rythme au cours des 24 tours de course. C’est derrière le pilote officiel Yamaha qu’un groupe de trois pilotes, composé d’Aleix Espargaró (Aprilia), Jorge Martin (Pramac Ducati) et Johann Zarco (Pramac Ducati) s’est battu pour les dernières places du podium pendant l’essentiel de la course. Un groupe rapidement débarrassé de deux des protagonistes attendus dans la partie jusque tard dans la saison, en la personne de Francesco Bagnaia (Ducati factory) et Alex Rins (Suzuki) : tous deux victimes du balayage au départ de la course de Takaaki Nakagami (LCR Honda), qui a perdu le contrôle de sa monture au premier freinage et semé la confusion au départ, Bagnaia et Rins ont quasiment perdu tout espoir de pouvoir se mêler à la lutte pour le titre 2022. Alex Rins, en particulier, manquera même la prochaine épreuve, en Allemagne, en raison d’une fracture du poignet, presque anecdotique après sa très lourde chute. Sonné également, Nakagami a heurté la roue arrière de Rins avec son casque, au point de voir sa visière s’envoler. Le Japonais, qui se bat pour conserver son guidon la saison prochaine, évite le pire.

Parmi les grandes désillusions de ce GP très linéaire, resteront bien entendu longtemps en tête les images d’un Aleix Espargaró, deuxième de la course à l’abord du dernier tour, se relever et célébrer sa position, croyant le Grand Prix terminé un tour trop tôt. Conscient de sa bourde après avoir vu passer trois de ses poursuivants en rafale devant lui, l’Espagnol a alors donné un dernier coup de cravache pour sauver la 5e place, qui lui font néanmoins perdre 9 points inutiles sur Quartararo (147 points) au championnat. Une cruelle désillusion pour celui qui apparait désormais comme le principal rival du Français, et désormais mené de 22 points.

Troisième du général et sensation de ce début de saison (trois victoires), Enea Bastianini a chuté seul et concédé 25 points à Quartararo. Auteur d’un podium inespéré grâce à la bourde d’Espargaró, Johann Zarco se rapproche de la troisième place du général, avec 91 points. Chez les équipes, Aprilia Racing Team conserve la tête du classement avec deux points d’avance sur Yamaha Factory, tandis que chez les constructeurs, Ducati maintient un très solide coussin sur Yamaha, avec 54 unités de marge ! Prochain rendez-vous en Allemagne, sur le tracé du Sachsenring.

Ontdek het op Google Play