Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Le lien Ferrari-Leclerc est "mis à rude épreuve"

Le lien Ferrari-Leclerc est "mis à rude épreuve"

Actualités F1

Le lien Ferrari-Leclerc est "mis à rude épreuve"

Le lien Ferrari-Leclerc est "mis à rude épreuve"

Barcelone et Monaco laisseront-ils des traces dans la relation entre la Scuderia et son pilote ?

Sur les deux derniers Grands Prix, Charles Leclerc a perdu gros en termes de points. En effet, le Monégasque disposait d'une Ferrari F1-75 capable de l'emporter mais le turbo de sa monoplace l'a entendu autrement en Espagne tandis que la stratégie de la Scuderia a échoué dans les grandes largeurs à Monaco.

Dans le même temps, Max Verstappen et Red Bull en ont profité pour prendre la tête des deux championnats.

C'est ainsi que l'ancien pilote Martin Brundle, aujourd'hui consultant en télévision, estime que la relation entre Leclerc et son équipe est mise à rude épreuve alors que la saison avait si bien débuté.

"Vous ne pouviez évidemment qu'être désolé pour lui à Monaco" a déclaré Brundle. "Sa pole était incroyable et il menait confortablement la course. Mais la stratégie l'a condamné à terminer quatrième..."

"Il a dû s'arrêter deux fois en trois tours pour chausser les intermédiaires puis les slicks et il a subi un undercut avec Sergio Pérez. Il s'est donc retrouvé quatrième alors qu'il était facilement en tête avant ça..."

Ferrari fait la comparaison entre Leclerc et VilleneuveLire plus

"Il y avait jusque-là une admiration, je dirais une affection mutuelle entre le pilote et son équipe. Cela me rappelle d'ailleurs ce qui existait entre la Scuderia et Michael Schumacher."

"Mais avec Leclerc, cette relation est mise à rude épreuve de son côté. Il vient tout de même de perdre deux victoires et la tête du championnat en l'espace de quelques jours, avec ce qui semblait être la meilleure voiture lors des deux Grands Prix et sans commettre la moindre erreur de pilotage."

À présent, reste à voir comment les deux parties vont gérer "l'après Monaco" et quelle sera la capacité du duo à rebondir - au sens figuré - dès la prochaine manche en Azerbaïdjan.

Ontdek het op Google Play