Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Sans Alonso, Hamilton se serait battu pour la cinquième place

Sans Alonso, Hamilton se serait battu pour la cinquième place

Actualités F1

Sans Alonso, Hamilton se serait battu pour la cinquième place

Sans Alonso, Hamilton se serait battu pour la cinquième place

Andrew Shovlin, directeur de l'ingénierie de piste chez Mercedes, estime que le temps perdu par Lewis Hamilton derrière Fernando Alonso lui a fait perdre toute chance de se battre pour la cinquième place au Grand Prix de Monaco.

Le septuple champion de F1 était parti derrière le pilote Alpine sur la grille de départ. Contrairement à Alonso, Hamilton avait choisi de passer des pneus mouillés extrêmes aux intermédiaires et semblait prêt à se battre contre son ancien coéquipier.

Le bureau Haas à Maranello oriente l'équipe dans la bonne direction - MagnussenLire plus

Mais l'accident de Mick Schumacher au complexe de la piscine a fait sortir les drapeaux rouges, permettant à Fernando Alonso d'échanger ses pneus extrêmes mouillés contre des pneus slicks. Pendant cette période de neutralisation, l'Espagnol a pu conserver son avance sur la Mercedes numéro 44.

Afin de prendre soin de ses pneus, Alonso a considérablement ralenti son rythme. À un moment donné, il avait toutes les voitures de la huitième à la dix-huitième place sur une seule ligne, tournant trois secondes par tour plus lentement que les six premiers.

À la question de savoir si Hamilton se serait battu contre son coéquipier George Russell et Lando Norris pour la cinquième place s'il n'y avait pas eu Alonso, Shovlin a répondu :

"Presque certainement oui, Lewis a passé presque toute la course dans le trafic."

"Il n'a pas eu beaucoup de tours pour montrer ce qu'il pouvait faire, mais la voiture fonctionnait raisonnablement bien."

"Nous n'avons pas le rythme pour rivaliser avec les Ferrari et les Red Bull, mais il aurait certainement été dans la bataille avec George et Lando."

Mercedes explique pourquoi Hamilton n'a pas été arrêté plus tôt

Le passage d'Hamilton aux intermédiaires s'est fait relativement tard par rapport à ceux qui ont joué le jeu plus tôt comme Pierre Gasly, après être passé aux stands lors du premier tour de course.

Pourquoi un plafond salarial des pilotes de F1 est légalement impossible ?Lire plus

Sur la raison pour laquelle Mercedes n'a pas arrêté Hamilton plus tôt, Shovlin a expliqué : "Eh bien, tout dépendait de ce qui se passait derrière Lewis sur la piste et il n'a jamais eu une fenêtre d'arrêt claire."

"S'il avait eu une fenêtre claire, nous l'aurions certainement fait plus tôt et nous savions que l'intermédiaire serait performant."

"La question est de savoir si une voiture avec des pneus intermédiaires peut dépasser une voiture avec des pneus pluie."

Ontdek het op Google Play