Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ricciardo s'est rappelé de la leçon d'Hamilton en 2016
WK2022
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Patrick Tambay, ancien pilote de F1, est décédé à l'âge de 73 ans
Rosberg : Ricciardo ? On en parlait comme du futur champion il y a 2 ans à peine...
Les casques les plus particuliers de la saison 2022 de F1
Alonso révèle quand il pourrait quitter la F1 : "Je veux gagner Le Mans et le Dakar"
Ces moments où Leclerc a perdu le championnat 2022
Alpine définit ses attentes par rapport à Gasly
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Aston Martin confirme : la marque ne deviendra pas motoriste en 2026
Leclerc prévient : Je serai "plus dur" en piste avec Verstappen en 2023
Le Portugal pour remplacer la Chine : réponse dans quelques jours !
Ricciardo s'est rappelé de la leçon d'Hamilton en 2016

Ricciardo s'est rappelé de la leçon d'Hamilton en 2016

Actualités F1

Ricciardo s'est rappelé de la leçon d'Hamilton en 2016

Ricciardo s'est rappelé de la leçon d'Hamilton en 2016

Daniel Ricciardo a révélé que les leçons apprises lors de sa défaite au Grand Prix de Monaco en 2016 face à Lewis Hamilton ont atténué sa peine après son début de saison.

Ricciardo a souffert d'un début d'année décevant, le PDG de McLaren Racing, Zak Brown, admettant que l'Australien n'a pas répondu aux attentes.

Ferrari offre une explication sur le fiasco monégasqueLire plus

Bien qu'il ait terminé 13e de la course de dimanche sous la pluie, Ricciardo a révélé que le résultat aurait pu être pire s'il n'avait pas appliqué les enseignements tirés de son pilotage Red Bull en 2016.

"Nous étions à un point de non-retour, nous étions allés trop loin, alors [le sentiment était] que nous pourrions aussi bien le surmonter", a expliqué Ricciardo.

"Si je m'arrêtais pour les inters et que je faisais deux ou trois tours, je perdais quatre positions ou plus, donc nous étions à ce point où nous devions juste tenir le coup et essayer de passer directement aux slicks."

À la question de savoir si les décisions stratégiques avaient été prises par lui-même ou par le mur des stands, Ricciardo a ajouté : "Les deux."

"J'ai clairement exprimé mes intentions avant la course : si les conditions étaient les mêmes."

"Il y avait certainement une volonté de ma part d'exécuter cela simplement parce que Lewis me l'a fait subir en 2016, donc c'était quelque chose que j'avais appris dans le passé avec ce style de course et cela a fonctionné pour lui. J'avais toujours eu ça en tête."

Alonso demande à la F1 d'apprendre du crash de SchumacherLire plus

En 2016, alors que Daniel Ricciardo s'était élancé de la pole position, il avait finalement terminé deuxième derrière Lewis Hamilton. Alors en tête de la course, Daniel Ricciardo était rentré en premier dans les stands pour chausser des pneus intermédiaires, alors que Lewis Hamilton avait fait le choix de rester sur ses pneus maxi pluie, avant de passer directement aux pneus slicks.

"Derrière le volant dans ces conditions, nous prenons probablement la toute dernière décision, mais, bien sûr, je parle à l'équipe en essayant d'obtenir des infos de leur part."

"Évidemment, je souhaite un bon résultat rapidement, mais ce week-end, nous en étions loin," a conclu Daniel Ricciardo.

Ontdek het op Google Play