Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alonso demande à la F1 d'apprendre du crash de Schumacher
WK2022
Tost (AlphaTauri) : Russell est supérieur à Hamilton
Les pilotes Ferrari ont dit au revoir à la F1-75
Wolff : Hamilton fait désormais partie du management chez Mercedes
Verstappen, toujours pas fan des courses sprints
La FIA abandonne l'obligation de vaccination COVID en 2023
Le Grand Prix des Pays-Bas à Zandvoort prolongé jusqu'en 2025
Vasseur à la tête de l'équipe Ferrari : une annonce avant Noël ?
Insolite : Le top 5 des plus belles moustaches de la F1
Norris : "Non, la McLaren n'a pas été développée pour moi"
Wolff : "trop de verre brisée" avec Binotto pour le faire venir chez Mercedes
La livrée de l'Audi de Formule 1 déjà disponible dans F1 22
Les évènements sportifs les plus suivis en Europe
La Formule 1, un des sports les plus appréciés au monde
La Formule 1 confirme le lieu de ses six courses sprints pour 2023
Alonso demande à la F1 d'apprendre du crash de Schumacher

Alonso demande à la F1 d'apprendre du crash de Schumacher

Actualités F1

Alonso demande à la F1 d'apprendre du crash de Schumacher

Alonso demande à la F1 d'apprendre du crash de Schumacher

Fernando Alonso a demandé à la F1 de tirer les leçons de l'accident de Mick Schumacher au Grand Prix de Monaco.

Le pilote Haas, Mick Schumacher, a perdu le contrôle de l'arrière de sa VF22 à l'entrée du virage de la piscine et a lourdement heurté les barrières Tecpro.

Red Bull exclut tout licenciements pour respecter le budget plafonné de 2022Lire plus

L'impact a provoqué la séparation de la boîte de vitesses et de l'assemblage arrière du châssis. C'est la deuxième fois que cela arrive au pilote allemand cette année, après son effroyable accident en Arabie Saoudite.

Interrogé sur le dernier incident de l'Allemand, Alonso a répondu : "[c'était] encore énorme."

"Je me souviens aussi de l'accident de Djedda, où la voiture s'est séparée en deux. J'ai vu que la boîte de vitesses n'était pas dans le châssis."

"Heureusement, il va bien, mais c'était un très gros accident et j'espère que nous pourrons en tirer des leçons."

"Je ne pense pas que ce soit un problème de voiture, c'est juste la force du choc. Avec ces voitures, elles sont très lourdes, plus de 800 kilos, donc l'inertie quand vous allez dans un mur est beaucoup plus élevée que par le passé."

"Comme je l'ai dit, nous allons apprendre quelque chose de cela aussi".

Alonso soutient la FIA sur les drapeaux rouges et les départs retardés

Le départ de la course du Grand Prix de Monaco a été retardé de 65 minutes après qu'une légère averse ait été suivie d'une pluie torrentielle.

Cependant, après que la météo se soit améliorée, il y avait encore fallu attendre avant de démarrer. La FIA révélant plus tard qu'une panne de courant avait nécessité une réinitialisation du système.

Binotto - "J'espère que Christian Horner est plus soucieux que moi"Lire plus

"Je pense que ces averses sont apparues de manière aléatoire. Le radar ne les montrait pas, donc ils [la FIA] ont été un peu surpris aussi", a concédé Alonso.

"Comme nous n'avons pas eu de séances sur le mouillé [au cours du week-end], il était bon d'être prudent au début et de faire quelques tours derrière la voiture de sécurité."

"Aussi le deuxième drapeau rouge, je suppose que c'était pour réparer le mur après l'accident de Mick. Nous demandons bien évidemment à la direction de course pour prendre soin de nous et de notre sécurité."

"Je suis content de toutes les décisions, pour être honnête".

Ontdek het op Google Play