Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Brundle - "Il y a encore une petite tension entre Alonso et Hamilton"
WK2022
Rosberg révèle avoir envoyé un e-mail d'admiration à Mercedes après Interlagos
Russell dévoile le principal avantage qu'il a sur Norris
Domenicali apporte son soutien à Binotto, après son départ de Ferrari
Wolff sur les difficultés rencontrées par Mercedes en 2022 - "Un mal nécessaire"
Hamilton exige une "véritable étude" concernant l'absence des femmes en F1
Steiner va publier un livre sur les coulisses de la F1 - "Surviving to Drive"
Sargeant dévoile le numéro avec lequel il roulera en F1
Hülkenberg livre son verdict sur les différences entre Aston Martin et Haas
Horner demande à Red Bull de ne pas se reposer sur ses lauriers en 2023
Wolff explique toute l'étendue du déficit de Mercedes en 2022
Norris souligne la réalisation "exceptionnelle" de McLaren
Un milliardaire hongkongais veut entrer en F1
Les numéros des pilotes confirmés pour la saison 2023
Mike Krack : Aston Martin doit passer un cap en 2023
Brundle - "Il y a encore une petite tension entre Alonso et Hamilton"

Brundle - "Il y a encore une petite tension entre Alonso et Hamilton"

Actualités F1

Brundle - "Il y a encore une petite tension entre Alonso et Hamilton"

Brundle - "Il y a encore une petite tension entre Alonso et Hamilton"

Martin Brundle pense qu'il y a encore de la tension entre les vieux rivaux Fernando Alonso et Lewis Hamilton après avoir vu ce qui s'est passé lors du Grand Prix de Monaco.

Après un drapeau rouge, au cours duquel les Tecpro de la piscine ont été réparées à la suite du terrible choc qui a coupé en deux la Haas de Mick Schumacher, Alonso a par la suite roulé à un rythme plutôt lent afin de préserver les pneus de son Alpine.

La Suisse lève l'interdiction des courses sur circuitLire plus

Avec Hamilton derrière lui en huitième position et sur un circuit sec, le septuple champion de F1 a été incapable de trouver un moyen de passer son ancien rival chez McLaren-Mercedes. Alonso devenant un barrage mobile, ce qui a conduit le Britannique à exprimer sa frustration sur la radio de l'équipe.

Après la course, Alonso a semblé se réjouir du fait que ce soit son ancien coéquipier, Lewis Hamilton, qu'il ait gardé derrière lui, décrivant cela comme "extrêmement facile".

Dans sa chronique sur Sky Sports, Brundle a déclaré : "Fernando est entré dans un mode de préservation des pneus, alors que le reste du peloton faisait la queue derrière lui, à commencer par un Lewis très frustré."

"'Ce n'est pas mon problème' a dit Fernando, et vous ne pouvez pas vous empêcher de penser qu'il y a encore une petite tension entre eux après leur saison chez McLaren en 2007."

Fernando a ensuite bizarrement accéléré et a réalisé le troisième tour le plus rapide de la course pour conserver la septième place.

Brändle - "Hamilton n'a pas le bagage technique d'un Schumacher ou d'un Rosberg"Lire plus

De son côté, le pilote anglais a déclaré qu’il vivait actuellement l’un des pires, voire le pire début de saison de sa carrière. Lewis Hamilton se classe en sixième position de ce classement et ne compte que deux points d’avance sur Lando Norris septième. Le septuple champion du monde compte désormais 34 unités de retard sur son coéquipier.

Cependant, il devance, et de loin, son ancien rival Fernando Alonso. En effet, Lewis Hamilton compte 40 points d’avance sur le pilote espagnol. Il faut cependant faire remarquer que Fernando Alonso n’a pas été épargné par les pannes, les accidents et les abandons cette saison. L’écart entre les deux pilotes n’est peut-être pas représentatif du vrai niveau entre ces deux anciens coéquipiers.

Ontdek het op Google Play