Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Wolff et la F1 à Monaco : "personne ne doit prendre les choses pour acquises"

Wolff et la F1 à Monaco : "personne ne doit prendre les choses pour acquises"

Actualités F1

Wolff et la F1 à Monaco : "personne ne doit prendre les choses pour acquises"

Wolff et la F1 à Monaco : "personne ne doit prendre les choses pour acquises"

Toto Wolff estime que le Grand Prix de Monaco représente un rendez-vous toujours unique pour la F1, mais suggère qu'une remise en question pour son avenir au calendrier.

Organisé depuis 1929, intégré au championnat du monde depuis sa première année en 1950, le Grand Prix de Monaco fait partie des incontournables de l'histoire de la Formule 1.

GP de Monaco - Victoire de Perez au terme d'un incroyable suspenseLire plus

Un rendez-vous marquant également de par sa singularité, dans les rues de la Principauté, au pied du Rocher, dans une ambiance jet-set, le tout conférant à l'évènement une atmosphère singulière.

Mais, depuis toujours, Monaco se distingue également par ses possibilités de dépassement quasi-nulles, et ses courses qui tournent rapidement à la procession. Ce "monument", encore indéboulonnable il y a peu, est désormais mis en péril par l'arrivée de nouveaux Grands Prix dans de nouvelles destination, dont certaine présentant le même glamour – dans un style sensiblement différent certes -, comme le nouveau Grand Prix de Miami, et bientôt celui de Las Vegas.

Dimanche, le Grand Prix de Monaco a certes connu divers retournements de situations, mais davantage dus aux choix stratégiques des équipes – et le fiasco de l'équipe Ferrari -, ou aux conditions humides ayant engendré plusieurs sorties de route, notamment le gros crash de Mick Schumacher, heureusement sans gravité pour le pilote allemand.

Pour Toto Wolff, le directeur de l'écurie Mercedes, l'épreuve monégasque reste une épreuve à part, mais doit se remettre en question pour conserver sa place au calendrier.

"Je suis ne suis pas objectif", explique le dirigeant autrichien. "Je vis ici, j'aime la ville. Je pense que ce que Monaco a à offrir est spectaculaire."

"Nous avons le soutien du prince [Albert II], la Formule 1 est importante pour Monaco, et Monaco est important pour la F1."

"Mais Monaco doit considérer les nouvelles réalités de ce que le sport représente aujourd'hui, et l'impact qu'il a sur le monde, et en même temps Monaco sera toujours respecté au sein de la communauté de la Formule 1 comme quelque chose de spécial. Mais personne ne doit prendre les choses pour acquises".

Une remise en question nécessaire pour l'épreuve monégasque, c'est aussi l'avis de Lewis Hamilton. Le septuple champion du monde est resté bloqué derrière l'Alpine de Fernando Alonso, bien plus lente, en fin de course, sans pouvoir trouver l'ouverture sur le pilote espagnol.

"Nous devons examiner le tracé de ce circuit, pour que les gens ne puissent pas tourner en procession à cinq secondes du rythme", a commenté le pilote britannique. "C'est un lieu et un spectacle fantastiques, mais ce serait formidable si la course pouvait être au même niveau".

Ontdek het op Google Play