Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alonso se fiche de la frustration d'Hamilton : "Ce n'est pas mon problème !"
WK2022
Norris : McLaren a mérité de perdre face à Alpine
Hamilton prêt à "s'adapter" à l'agressivité de Verstappen l'an prochain
Button impressionné par Mercedes : "Ils sont 3e et parlent de très mauvais résultat !"
Hill s'attend à ce que Vettel revienne en Formule 1 : "Ce n'étaient pas des adieux"
Gasly revient sur son passage chez Red Bull : "Ce qui devait arriver est arrivé"
Wolff l'affirme : "Huit titres d'affilée, ce n'est plus possible"
Ferrari aurait désigné le successeur de Binotto "au sein de sa propre équipe"
Aston Martin envisage les options d'Alonso
Ocon : "C'est bien qu'Alonso s'en aille" et quitte Alpine
Ces statistiques que vous ne connaissez pas encore à propos de la saison 2022
Verstappen dénonce des messages menaçants : "Je pense que ça va vraiment trop loin"
Ocon rêve de défier Verstappen : "Tout faire pour combler l'écart"
Verstappen prêt à se lancer dans une bagarre pour le titre à six !
Mercedes explique l'échec du pari d'Hamilton à Abu Dhabi
Alonso se fiche de la frustration d'Hamilton : "Ce n'est pas mon problème !"

Alonso se fiche de la frustration d'Hamilton : "Ce n'est pas mon problème !"

Actualités F1

Alonso se fiche de la frustration d'Hamilton : "Ce n'est pas mon problème !"

Alonso se fiche de la frustration d'Hamilton : "Ce n'est pas mon problème !"

Le sommeil du pilote Alpine ne risque pas d'être perturbé...

Longtemps coincé derrière Fernando Alonso ce dimanche à Monaco, Lewis Hamilton n'a pas caché sa frustration et a été rejoint dans ce sens par son patron, Toto Wolff, mais cela n'émeut gère le double champion du monde espagnol.

Septième en Principauté, Alonso a obtenu son meilleur résultat de la saison jusqu'à présent mais son rythme était très lent et l'Alpine s'est transformée en locomotive d'un train de plusieurs monoplaces.

"J'ai géré mes pneus pendant 15 tours et j'ai poussé un peu plus durant les 15 derniers tours car Esteban [Ocon, son équipier] avait écopé d'une pénalité de temps", a expliqué Alonso.

"Les frustrations des autres ? Ce n'est pas mon problème. Les garder derrière moi a été extrêmement facile, pour être honnête. C'est Monaco."

Ferrari et Sainz s'en prennent à la FIA et à ses décisions incohérentesLire plus

Alonso a ainsi conservé Hamilton derrière lui durant les 15 tours précités et Wolff, directeur de l'écurie Mercedes, a dénoncé le "rythme de Formule 2" de l'Alpine numéro 14.

"Cinq secondes plus lent que les autres, c'est le rythme d'une Formule 2", a déclaré Wolff.

"C'est un tel spectacle ici, un lieu fantastique et c'est vraiment incroyable d'être à Monaco. Mais nous devons peut-être regarder d'une façon ou d'une autre comment améliorer les choses car même si vous êtes cinq secondes plus lent que votre adversaire, vous ne pouvez pas vous faire dépasser dans ces rues..."

Ontdek het op Google Play