Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ferrari et Sainz s'en prennent à la FIA et à ses décisions incohérentes

Ferrari et Sainz s'en prennent à la FIA et à ses décisions incohérentes

Actualités F1

Ferrari et Sainz s'en prennent à la FIA et à ses décisions incohérentes

Ferrari et Sainz s'en prennent à la FIA et à ses décisions incohérentes

La Scuderia dénonce une FIA à deux vitesses après le Grand Prix de Monaco.

Si Ferrari n'a eu aucun mal à admettre les erreurs commises durant la course à Monaco, son directeur Mattia Binotto a porté réclamation au sujet des lignes coupées par les Red Bull afin de demander des éclaircissements et continue par ailleurs de s'agacer au sujet de l'amende reçue samedi.

Carlos Sainz avait en effet gêné Lance Stroll et le pilote Ferrari avait été sanctionné d'une amende alors qu'il se trouvait sur la trajectoire mais dans un virage à l'aveugle.

Binotto et son pilote s'interrogent donc : pourquoi d'autres équipes n'ont-elles pas été sanctionnées pour des faits similaires ?

"La situation du trafic à Monaco est toujours délicate", a commencé par rappeler Binotto. "Les communications radio sont essentielles et ne sont pas toujours évidentes. Dans ce cas-ci, nous avions fait de notre mieux et il n'y avait rien de dangereux, nous ne sommes pas très heureux d'avoir reçu une telle amende."

Ferrari fait la liste des erreurs qui ont privé Leclerc d'une victoire à MonacoLire plus

"Nous ne pouvions rien faire de plus, en fait. Nous n'avons rien fait de mal. Il faut accepter ces décisions mais cela ne veut pas dire que nous sommes d'accord..."

"Je ne compte pas les fois où j'ai été gêné durant le week-end", a complété Sainz. "Certaines manœuvres étaient dangereuses, d'autres moins. Mais nous avons reçu 25 000 euros d'amende pour avoir gêné Lance tandis que d'autres situations similaires ne sont même pas relevées..."

Sainz a vu la victoire s'envoler...

En course, Sainz estime avoir perdu la victoire en restant coincé derrière la Williams de Nicholas Latifi lors de son tour de sortie des stands. Et l'Espagnol d'ajouter une couche au sujet des décisions des commissaires de la FIA.

"Cela nous a clairement coûté la course et il n'y a pas eu d'action... Pourtant, j'ai clairement été gêné ! Nous voulons plus de clarté, plus de cohérence dans les décisions qui sont prises, c'est aussi simple que ça."

"[...] Vous pouvez imaginer ma frustration... Il était devant moi au premier virage et ne s'est écarté que dans le tunnel ! J'ai crié à la radio pour le faire sortir de mon chemin, je savais que la course se jouait à ce moment. Ça a pris plus de temps que prévu. Je suis désolé, il faut davantage de cohérence..."

Ontdek het op Google Play