Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Russell reconnait avoir touché le mur lors des qualifications

Russell reconnait avoir touché le mur lors des qualifications

Actualités F1

Russell reconnait avoir touché le mur lors des qualifications

Russell reconnait avoir touché le mur lors des qualifications

George Russell a eu l'impression de "jouer avec le feu" après avoir échappé à un contact avec un rail sur le circuit de Monaco.

Les marges de manœuvre sur le circuit de la Principauté ont été soulignées lors de la dernière séance de qualification, lorsque Sergio Perez a perdu le contrôle de sa Red Bull à Portier, tandis que Fernando Alonso a encastré son Alpine quelques instants plus tard à Mirabeau.

Leclerc va-t-il mettre fin à la malédiction de Monaco ?Lire plus

Russell a admis qu'il aurait pu facilement être la première victime de cette séance, avant d'aller chercher la sixième position sur la grille.

Interrogé sur son contact avec le rail, Russell a répondu : "Sur mon tour le plus rapide - j'essaierai de poster la vidéo ce soir - j'ai touché le mur, à gauche du virage 10 après le tunnel."

"C'est impressionnant à voir, vous voyez le verrou de direction se plier complètement, le triangle se plier et puis je me débrouille pour rester intact."

À la question de savoir si des pièces devront être changées pour la course, il a ajouté : "Je ne sais pas. J'ai réussi à terminer le tour et tout semblait en une seule pièce. Nous devrons probablement vérifier et voir."

"C'est jouer avec le feu quand vous brossez les murs et que vous vous en sortez. Sur ce tour, je ne sais pas vraiment comment je m'en suis sorti."

Russell - Aucune raison pour Mercedes d'être plus haut que sixième

Les chances de Mercedes semblaient avoir pris un meilleur tournant il y a une semaine en Espagne, lorsque Russell a été engagé dans une bataille avec le duo Red Bull : Max Verstappen et Sergio Perez avant de monter sur le podium.

Mais alors que la sixième place n'était pas l'objectif pour les Flèches d'argent, Russell a concédé qu'il n'y avait pas beaucoup plus à venir ce week-end.

Hamilton déplore la malchance en qualifications à MonacoLire plus

"P6 n'est pas un résultat à célébrer, mais quand vous regardez objectivement, il n'y avait aucune raison pour nous d'être plus haut", a-t-il expliqué.

"Nous avons vraiment eu du mal avec les réglages de la voiture. Elle était vraiment raide ce week-end."

"Après Barcelone, nos points forts étaient la vitesse en ligne droite et les virages à grande vitesse, et il n'y en a pas ici, donc je suis vraiment satisfait de ce tour."

"Évidemment, il y avait un drapeau rouge, mais j'avais encore quatre dixièmes d'avance sur Lewis [Hamilton, coéquipier chez Mercedes] et Fernando [Alonso], donc c'était prometteur."

Ontdek het op Google Play