Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Des pilotes F1 très politisés sur toutes les questions quotidiennes
WK2022
Hamilton exige une "véritable étude" concernant l'absence des femmes en F1
Steiner va publier un livre sur les coulisses de la F1 - "Surviving to Drive"
Sargeant dévoile le numéro avec lequel il roulera en F1
Hülkenberg livre son verdict sur les différences entre Aston Martin et Haas
Horner demande à Red Bull de ne pas se reposer sur ses lauriers en 2023
Wolff explique toute l'étendue du déficit de Mercedes en 2022
Norris souligne la réalisation "exceptionnelle" de McLaren
Un milliardaire hongkongais veut entrer en F1
Les numéros des pilotes confirmés pour la saison 2023
Mike Krack : Aston Martin doit passer un cap en 2023
Mercedes rend un vibrant hommage à Niki Lauda
Ricciardo sera présent sur "une douzaine de courses au maximum" avec Red Bull en 2023
Charles Leclerc à Binotto : "Merci pour tout, Mattia"
Verstappen : Ricciardo n'aurait pas dû quitter Red Bull
Des pilotes F1 très politisés sur toutes les questions quotidiennes

Des pilotes F1 très politisés sur toutes les questions quotidiennes

Actualités F1

Des pilotes F1 très politisés sur toutes les questions quotidiennes

Des pilotes F1 très politisés sur toutes les questions quotidiennes

Si les pilotes de Formule 1 se sont autrefois tenus à l'écart de la politique autant que possible dès lors qu'elle ne concernait pas celle des circuits et de l'organisation des courses, cette époque semble bel et bien révolue. C'est en tous les cas l'avis d'Alexander Wurz, ancien pilote F1 et WEC, qui demeure Président de l'Association des pilotes de Grand Prix (GPDA).

"Je pense que nous avons assisté à un changement décisif", a-t-il déclaré au journal Kurier. L'Autrichien a déclaré qu'il y a seulement "quatre ou cinq ans", aucun pilote ne voulait s'approcher des questions politiques et sociales telles que les droits de l'homme, la guerre, le racisme ou encore le développement durable. Les prises de positions récentes d'un grand nombre de pilotes sur des questions médiatiques en vue sont désormais nombreuses et suivent les grands débats de société du moment, au risque de provoquer une certaine saturation. La tribune dont disposent les pilotes dans l'espace médiatique les a poussés à plus s'investir, y compris sur des questions telles que le bien-être mental, comme les pilotes McLaren Daniel Ricciardo et Lando Norris.

Les choses ont donc bien changé, constate Alexander Wurz, qui est lui-même un grand avocat de la santé mentale et physique et a tenu un rôle important auprès des pilotes et des équipes ces dernières années (Williams, F1 Toyota LMP1) en qualité de coach-consultant sur le sujet.

"Le sport est désormais politique. Il n'est pas neutre", a-t-il déclaré. "Il est impossible d'être neutre". L'ancien pilote Williams et Benetton a déclaré que les pilotes n'hésitent plus à "prendre leurs responsabilités et à représenter les valeurs que nous voulons tous voir".

Wurz est président du GPDA depuis 2014, et affirme que l'atmosphère des réunions régulières de l'organe représentatif des pilotes a également changé de manière assez nette au cours des dernières années.

"Parfois, nous leur donnons simplement une tribune pour parler", a-t-il déclaré, admettant qu'il est souvent impressionné par la façon dont les pilotes d'aujourd'hui réfléchissent aux questions périphériques. "C'est la clé, y compris pour la pérennité du sport", estime Wurz, qui a également salué le septuple champion du monde Lewis Hamilton comme un "fantastique moteur" du changement de par ses engagements hors-piste nombreux, notamment pour la représentation des minorités ou de la cause animale.

Ontdek het op Google Play