Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Monaco ne serait pas accepté comme nouvel arrivant au calendrier de nos jours

Monaco ne serait pas accepté comme nouvel arrivant au calendrier de nos jours

Actualités F1

Monaco ne serait pas accepté comme nouvel arrivant au calendrier de nos jours

Monaco ne serait pas accepté comme nouvel arrivant au calendrier de nos jours

Le Prince Albert de Monaco est convaincu que la Principauté conservera sa course urbaine emblématique en Formule 1.

Alors que le propriétaire de la F1, Liberty Media, s'étend à de nouveaux sites passionnants, dont Miami et Las Vegas, il est devenu évident que même les courses les plus historiques du sport, comme Monte-Carlo, ne sont plus tout-à-fait sûres de pouvoir conserver leur rang. La pression est grande sur un certain nombre de promoteurs, qui voient leurs contrats avec Liberty Media prendre fin cette année et sont en quête d'un renouvellement. Et même si les grandes pontes de la F1 souhaitent ajouter toujours plus d'évènements au calendrier, cela ne donne aucune garantie même aux plus emblématiques des dates, au point que certaines sont contraintes d'envisager l'alternance, voire la disparition.

"Si Monaco était un nouveau circuit arrivant sur le calendrier maintenant et qu'ils disaient [à Liberty] 'vous allez recevoir la redevance la plus basse et l'on ne pourra pas doubler', cela ne serait jamais accepté", a déclaré Christian Horner, le patron de l'équipe Red Bull. "Si vous restez immobile, vous reculez, et je pense que cela s'applique à tous les aspects du sport."

Selon le quotidien sportif L'Equipe, le Prince Albert II de Monaco a reconnu la nécessité de changements - notamment pour pimenter le spectacle sur la piste. Chaque année, le Grand Prix est critiqué par une partie des fans de la discipline, qui regrettent les processions régulièrement observées sur le tracé urbain qui n'offre guère de possibilités de dépassements. Le contrat actuel de Monaco avec la F1 expire après la course de dimanche. L'Equipe affirme que "des négociations sont en cours pour une extension de trois ou cinq ans". Le Prince Albert aurait déclaré : "Notre histoire parle pour nous".

Le patron de l'équipe Alfa Romeo, Frédéric Vasseur, a déclaré : "C'est sûr que Monaco est important pour nous. Nous savons parfaitement que c'est un grand prix historique. Mais au bout du compte, il faudra que ça vienne d'eux, parce qu'ils ne peuvent pas rester vieux jeu."

Ontdek het op Google Play